Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 16:24

Imagine une journée fortement ensoleillée, voire caniculaire.

Imagine un littoral méditerranéen où l’absence de vent semble miraculeuse.

Imagine une mer d’huile où seul le semi-rigide crée de minuscules remous.

Imagine maintenant venir plonger sur la Côte Bleue.

Une seule destination s’impose : le Planier !

Imagine également que tous les clubs du secteur vont profiter de cette journée, et que les épaves du Planier vont être assaillies par des hordes de touristes plongeurs avides de vieilles tôles.

Imagine maintenant que plus tu approches de l’îlot, plus tu t’aperçois que le coin est désert. Arrivé sur site, tout cela se confirme : pas âme (humaine) qui vive !

C’est donc dans cette ambiance un peu particulière que je plongeais ce vendredi 3 juillet, sur l’épave du Chaouen. C’était ma cinquième immersion sur cette épave, et la plus réussie de toute. Déjà peu nombreux sur le bateau de Plongée Passion Carry, nous nous sommes retrouvés encore moins nombreux à déambuler sur et surtout sous les structures du cargo marocain.

Côté matériel, ayant un petit souci avec mon flash déporté, je décidai d’utiliser mon phare pour révéler les couleurs de nos hôtes sous-marins ou de passer parfois en noir et blanc. Je jonglais donc tout au long de la plongée, bien entouré de mes deux binômes grenoblois, et bien aidé pas une visibilité très correcte.

Première surprise, et pas des moindres, il y a avait très peu d’algues filamenteuses. Cette algue qui a récemment envahi le littoral varois, et poursuivi sa conquête des eaux méditerranéennes vers l’Ouest, a atteint la région marseillaise. Mais sur le Chaouen, même si nous n’en voyons pas lors de la descente du côté de la coque, c’est du côté des structures exposées aux courants, que les gorgones rouges sont parfois recouvertes de cette substance cotonneuse blanchâtre. Mais c’est surtout le mât-radar qui a été touché et a, de ce fait, revêtu un inhabituel manteau blanc. Mais rien de bien méchant, comparé à certains sites que l’on dit complètement envahis.

WRECK DIVING : le Chaouen, 3 juillet 2015

D’autres belles rencontres me ravirent : par trois fois, de mini gorgonocéphales, accrochés sur leur gorgone jaune ou rouge, tendaient leurs bras délicats dans le faible courant. A croire que, tout récemment, les larves planctoniques d’Astrospartus Mediterraneus ont choisi de s’établir en ce lieu pour s’offrir aux mirettes des plongeurs. Je me souviens d’ailleurs avoir observé l’un de mes plus beaux spécimens sur le Tombant du Planier, il y a quelques années.

WRECK DIVING : le Chaouen, 3 juillet 2015
WRECK DIVING : le Chaouen, 3 juillet 2015

Après la coque et l’hélice, les premières structures arrières, puis le mât-radar et les structures centrales, nous nous aventurions quelque peu à l’intérieur de l’épave. Puis nous nous dirigeâmes vers le tombant à la rencontre des dentis et mérous, avant de revenir effectuer nos faibles paliers au-dessus de l’ancre.

Presqu’une heure ultra zen passée sous l’eau, avec la méchante envie de ne pas ressortir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...