Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 09:51

330 …

 

TROIS CENT TRENTE METRES DE PROFONDEUR !

 

Ça semble si irréel.

Et pourtant, un homme est descendu, en plongée autonome, à cette profondeur.

 

Samedi 31 mai, dans l’enceinte du centre Atoll Plongée à Marseille, le recordman de plongée profonde, Pascal Bernabé donnait une  conférence, ou plutôt proposait une rencontre entre passionnés pour évoquer cet exploit.

 

10296987_10202913566854451_6701640768938470746_n.jpg

 

La soirée débuta par la diffusion du film "330 mètres sous les mers", l’histoire de ce nouveau record de plongée profonde, diffusé sur France Télévision en mai 2012, et primé de nombreuses fois la même année. Le film passe en revue les précédents records,  la façon d’appréhender ce genre de plongée, la gestion des mélanges, la plongée spéléo, les différentes études scientifiques sur le sujet, la dangerosité d’une telle activité, les expériences de plongée profonde en caisson hyperbare avec le record établi à la COMEX en 1992, par Théo Mavrostomos, qui "voyagea" jusque 701 mètres, en 40 jours (descente et décompression comprises).

Les profanes en plongée "tek" découvrirent qu’en plongée profonde, l’hélium qui remplace l’azote responsable de la narcose, dans le mélange dit "trimix", peut aussi apporter son lot de dysfonctionnements. En effet, soumis à de fortes pressions, il provoque le Syndrôme Nerveux des Hautes Pressions (SNHP) : tremblements, secousses musculaires, nausées, vertiges, troubles visuels…

 

Plongeur spéléo, Pascal Bernabé s’était fait connaître en 1996, lorsqu’il accepta de descendre récupérer des robots de reconnaissance bloqués à 176 mètres, à la Fontaine de Vaucluse. L’idée de s’attaquer au record de profondeur commenca à germer, pour rapidement devenir une obsession, malgré les décès survenus dans le milieu des plongeurs profonds, et la perte d’un ami proche, malgré de nouveaux records qui repoussaient encore les limites.

 

Joelle-Roung-2.jpg

 

Après plusieurs tentatives avortées, l’équipe se retrouvait à Propriano, en Corse. Ce 5 juillet 2005, alors que les conditions météos étaient excellentes sur le Golfe de Valinco, il était à deux doigts de laisser tomber (sujet qu’il évoquera lors de la discussion avec l’auditoire), à ces doutes s'ajoutait un problème technique survenu avant l’immersion. Tous les ingrédients étaient réunis pour renoncer une fois encore. Mais la longue préparation, les bonnes conditions climatiques, firent pencher la balance vers la décision de tenter le coup. Fort de ces nombreuses descentes au-delà de 150 mètres depuis 1996, il a appris à gérer tous les petits problèmes qui peuvent survenir. Bien lui en a pris, car après treize minutes de descente, il atteignait 330 mètres de profondeur. C’est à ce moment-là qu’une lampe implosait sous l’effet de la pression et lui éclatait le tympan droit. Passé en mode "problèmes", il géra sa remontée comme prévu, et ressorti au bout de huit heures de supplice.

La séquence (reconstituée) de l’arrivée à la profondeur visée déclencha quelques applaudissements dans l’assistance.

Après la projection, Pascal Bernabé répondit à toutes les questions : la gestion du risque, la planification, la longue préparation, les différents échecs, l’obsession, les doutes, le côté très personnel, voire égoïste de ce genre de record, la plongée spéléo …

Les records de Pascal Bernabé et Théo Mavrostomos sont toujours d’actualité. Ainsi qu’il est dit dans le film, les deux hommes sont toujours "au sommet des profondeurs".

 

depuis-avril-2014-2973-.jpg

 

Mais cette soirée fut aussi l’occasion de faire la connaissance en "vrai" de personnes rencontrées sur les réseaux sociaux : des plongeurs tek, des fondus d’épaves Bretons, Parisiens, Corses, Sudistes … notamment la squadra des Chasseurs d’images de Corsica Photosub.

 

depuis-avril-2014-2992-.jpg

 

Retrouvez le fil de l’exploit :

http://pascalbernabe.com/WordPress/?p=532

 

Les vidéos disponibles :

http://www.dailymotion.com/video/xo6h12_330m-sous-les-mers-extrait-documentaire_sport

http://www.dailymotion.com/video/xldu9q_teaser-330-metres-sous-les-mers_sport

http://www.dailymotion.com/video/xnnvvy_bande-annonce-du-documentaire-330-m-sous-les-mers_tv

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...