Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 13:04

001-calanque.JPG

Cette preums de 2014 aurait mérité un climat plus clément.

Malgré les nuages, un peu gris, un peu blancs, un peu noirs, la température était agréable et l’absence de vent la bienvenue.

 

Avec les binômes du jour, nous allions enfin découvrir les fonds de Callelongue, inscrits depuis un moment sur notre « To Do List » bucco-rhodanienne.

A Callelongue, le bout du bout du monde marseillais, c’est mission commando lorsque les places de parking les plus proches des quais sont toutes occupées. Donc, tout équipés, avec blocs sur le dos, et appareil photo en main, nous faisons figure de randonneurs, et ici, ce n’est pas ce qui manque.

 

L’eau était un peu fraîche, 14°, mais pas plus basse que la température de l’air, donc il faisait aussi chaud (ou froid) dehors que dedans.

Il est préconisé pour atteindre le site de plongée de palmer en surface, sur une distance qui nous a paru bien longue, au regard d’un petit courant qui nous donnait l’impression de faire du surplace. C’est donc avec un peu d’avance que nous nous sommes immergés, pour rejoindre le site proprement dit.

Comme je voulais tester des réglages, manipuler successivement lentilles macro et grand angle, et m’habituer au nouveau bras de mon flash, qui me permet de déporter un peu plus l’éclairage, je n’ai pas hésité à canarder à tout va : un poulpe par ci, un rocher par là, une étoile glaciaire ici, une étoile peigne là … Autant avouer qu’il y eut beaucoup de déchets.

003.JPG

            (rocher garni d’anémones encroûtantes  - parazoanthus axinella)

 

017.JPG

                              (étoile de mer glaciaire en pleine escalade - marthasterias glacialis)

 

021-petite-etoile-peigne-astropecten-spinulosus.JPG

           (petite étoile peigne qui courait le marathon - astropecten spinulosus)

 

019.JPG

             (anémone charnue arborant une belle couleur verte, à la limite du fluo – cribrinopsis crassa)

 

Le but de cette plongée est surtout d’aller voir les deux grottes, toutes deux lovées au sein de petites criques. Leur situation donne à la plongée un profil en yoyo, qui peut amener les plongeurs de 15 mètres à zéro, puis les faire redescendre à 15 mètres, pour ensuite les faire remonter à zéro. Nous n’avons pas perdu de temps à chercher la première grotte, par contre la deuxième valait le coup d’œil. Sans remonter jusque sous la surface, nous nous sommes approchés de la source lumineuse qui marque la cheminée de cette grande cavité.

011.JPG

012.JPG

                                       (clichés « inside »)

 

Notre immersion plus rapide que prévu au départ nous interdit d’étendre notre explo au-delà de la deuxième crique, où il est possible de parcourir des doigts rocheux. Nous nous sommes contentés de descendre à 19 mètres et de prendre le chemin du retour, tout en déambulant autour des rochers bien garnis de faune fixée.

En rentrant à nouveau dans la calanque, nous nous sommes stoppés un instant sur une pseudo-épave, un essieu et ses deux roues qui, isolés du contexte, peuvent faire illusion.

024.JPG

         (l’épave de Callelongue)

 

Puis nous avons dérivé vers la sortie de la calanque, comme poussés par Dame Nature. Je sentis le truc un peu suspect quand je m’aperçus que la profondeur augmentait. Une remontée en surface fut nécessaire pour se remettre dans le droit chemin. Au bout d’une heure « underwater » en semi-étanche, je commençais tout juste à avoir froid au bout des orteils. Il était grand temps de se mettre au sec. Un petit rayon de soleil fut le bienvenu lors du rhabillage.

 

Plan du site, plongée du 16 février 2014 :

marseille-callelongue-blog.jpg

 

callelongue-blog.jpg

 

Les photos :

L’album Google + 

https://plus.google.com/u/0/photos/106061858289039016385/albums/5981692810429204225

L’album facebook 

https://www.facebook.com/bloc.dixhuit/media_set?set=a.589807734429179.1073741834.100001998732783&type=3&uploaded=19  

 

 

 

007.JPG

                                (Oursin granuleux en mode camouflage - Sphaerechinus granularis)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...