Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 16:53

En pleine lecture d'un vieux bouquin trouvé sur le marché, "Les dauphins et la liberté", de Diolé et Cousteau, 1975, je me remémore un épisode de notre périple en Mer Rouge en Mars 2008.

 

Marsa Alam, Mer Rouge, 27 mars 2008

Erg Abu Dabab et Garden South

  

 Affalés sur les fauteuils du pont supérieur, nous attendions impatiemment le départ pour cette nouvelle journée de plongée. Le vent et les vagues faisaient bouger le bateau pourtant bien calé au ponton de l'Hôtel. Les trente minutes nécessaires pour rallier le site d'Erg Abu Dabab  s'annonçaient chaotiques. Et effectivement, ça a secoué méchamment sur le bateau, il nous tardait d'arriver et de nous amarrer au récif. Personne ne tenait debout, nous étions tous assis, à subir.

 Quand soudain, les membres d'équipage se mirent à hurler: "dolphins, dolphins !", dans leur anglais si particulier. Ces cris nous arrachèrent à nos pensées. Le temps de réaliser de quoi ils parlaient et, comme un seul homme, nous nous levions, et coûte que coûte, bravant le tangage, nous nous précipitions sur bâbord, avec quelques belles gamelles à la clé. Les membres de l'équipage nous prenaient pour des cinglés.

   Et là, énorme surprise, un immense banc de dauphins arrivait à notre gauche, comme lancés à notre poursuite. Caméras et appareils photos aux poings, le mitraillage commençait. L'équipage, habitué à ce genre d'apparition, préparait déjà le zodiac, pour offrir une aire de jeux à nos poursuivants. La journée bien mal commencée, prenait une tournure des plus exceptionnelles. Pendant de longues minutes, les dauphins nageaient dans notre sillage, virevoltaient dans les vagues créées par les deux embarcations, se jouaient des mouvements de l'eau que nous haïssions quelques instants plus tôt.... Nous profitions, les yeux grands ouverts, de ce spectacle.

 

  Avant le départ pour l'Egypte, j'avais surfé sur le net, à la recherche d'infos sur la faune de Mer Rouge. Et bien sûr, j'y lisais des récits de rencontres comme celle-ci. La Mer Rouge recelant six espèces de dauphins, certains articles garantissaient la rencontre au cours d'un séjour !  Mais, tous les matins, au départ du bateau, j'étais bien loin d'y penser ou de l'espérer. Les rencontres de murènes javanaises, poissons-lions, poissons-napoléons et autres raies pastenagues, les jours précédents, suffisaient amplement à nos attentes. Là, c'était la cerise sur le gâteau.

 

 

blog-dauphins-02-.jpg

 

 

Puis nos compagnons de route nous abandonnèrent à notre triste sort d'homo sapiens, en accélérant le mouvement, laissant sur nos visages des sourires béats. Des gosses ... nous étions des gosses ayant découvert les cadeaux sous le sapin.

Plongée du matin sur Erg Abu Dabab : napoléon, balistes bleus, poissons clowns, bancs d'anthias ... classique pour la région ; transfert vers Garden south, et un aileron de requin aperçu à environ 200 mètres, amarrage au site de l'après-midi, repos, petite sieste même, en attendant le repas.

"Dolphins, dolphins !", cette fois-ci, c'est de notre torpeur que ces cris nous extirpèrent. L'espace de quelques secondes, j'ai cru à une blague. Mais non, décidément, c'était notre jour de chance. Le même banc (personne ne me fera croire que c'en était un autre) revenait vers nous. Et cette fois, l'énorme troupe est passée au ralenti, entre le bateau et le récif. Nous étions en plein rêve, ils passaient sous notre nez, à deux à l'heure, tels des mannequins défilant devant les photographes. Nous aurions presque pu les compter, tâche qui se serait avérée bien difficile tellement ils étaient nombreux. A ce moment, j'imagine bien que certains ont pensé se jeter à l'eau. Ils n'en ont pas eu besoin, puisque le capitaine nous proposait de les suivre avec le zodiac. Youhou ... Caisson étanche dans une main, palmes, masque et tuba dans l'autre, je prenais place à bord du pneumatique, avec cinq volontaires, pour cette escapade. Tel John Wayne lançant la charge héroïque , Capt'ain se tenait à l'avant, jouant l'équilibriste. Notre directeur de plongée nous criait "pas d'apnée, pas d'apnée !" suite à la plongée du matin, mais déjà, les dauphins nous rejoignaient, par dizaines, par centaines (??). On se jetait à l'eau au milieu du banc.

Une poignée de secondes venues d'ailleurs...

 

blog dauphins 07

                    (à l'arrière-plan, notre bateau amarré au récif)

 

Difficile de filmer, tellement les vagues me ballottaient, je tenais l'appareil à bout de bras, capturant les images au hasard, essayant de ne pas boire la tasse, en ne pensant à rien d'autre qu'à profiter du spectacle le plus longtemps possible. Quelle poussée d'adrénaline !

Au finish, une sensation indescriptible, une "torpille"qui me passe à proximité et quelques cris perçus, malgré le bruit des vagues, des bulles et de ma respiration. 

 

Les dauphins, c'était fait...

Dès le lendemain, dugong et tortues, ce serait fait...

Secrètement, j'espérais de futures rencontres avec des raies mantas ou des requins. Ce même jour, l'autre bateau du centre nous rejoignait sur Garden South. Il revenait d'Elphinston Reef, où les conditions météos n'avaient pas permis l'immersion. Il s'était rabattu sur des sites plus calmes. En s'approchant de nous, les passagers faisaient de grands mouvements de bras, mimant de larges battements d'ailes. Ils avaient croisé la route d'une manta.

Dans notre groupe, sur tout le séjour, seule une palanquée aperçut un requin en plongée.

Ce sera pour une prochaine fois, sans doute... 

 

  Selon la responsable de plongée, il s'agissait de dauphins à long bec ( Stenella longirostris), confirmé d'après les photos, même si ces dauphins sont réputés se mélanger à d'autres espèces.

  Place aux images et tendez l'oreille !!!

 

Partager cet article

Repost 0
Bloc18 bloc18.over-blog.com - dans anecdotes
commenter cet article

commentaires

bloc18.over-blog.com 22/02/2011 18:52


merci Isabelle
N'hésite pas à aller lire les autres. Contrairement à ton bric-à-brac (c'est un compliment), ce blog s'attardera, essentiellement, à tout ce qui se rapporte à la plongée et le "monde d'en
dessous"...


isabelle cassou 21/02/2011 17:46


tout d abords bienvenu dans la p'tite communauté du monde du dessous
une rencontre magique pour le premier article lu, c'est bien agréable.
je retiens deux choses qui me paraissent importantes en plongée: une, on est un peu cinglés, c'est vrai et deux: nous conservons avec bonheur notre regard d'enfant ... merci pour ce récit si
délicieusement évocateur de beaux souvenirs


A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...