Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 23:00

   En ce week-end "Journées du Patrimoine", je me tournais vers le patrimoine sous-marin de Marseille, et en guise de monuments, je visitais les cathédrales immergées que sont l’Impérial du Milieu et les Farillons. Deux plongées AMBIANCE, avec un peu de bio par ci, un peu de vieilles taules par là.

 

 En ce 17 septembre, nous étions 24 plongeurs sur le quai du Port des Goudes, le zod allait devoir faire deux rotations le matin et deux l’après-midi. Je ne vous raconte pas le bazar. La première fournée rassemblait les N3 (nous étions deux, avec binôme Pascal) et les N2 encadrés. Le site choisi ce matin : l’impérial du Milieu.

  Sur le côté sud de l’Ile de Riou, trois cailloux  alignés émergent, ce sont les Impériaux. Celui du milieu se nomme, tout bêtement, l’Impérial du Milieu, les autres sont l’Impérial de Terre et l’Impérial du Large. Le tombant de l’Impérial du Milieu descend à 48 mètres, celui du Large descend à plus de 60 mètres. Ce sera pour une autre fois.

 

Ce matin, les nuages matinaux donnaient au paysage un aspect bien particulier.

articles-02-2468-bloc.jpg

articles-02-2471-bloc.jpg

                                       l’Impérial du Milieu

Les jeux d’ombre et de lumière allaient régaler nos mirettes, autant en surface que sous l’eau. Les rayons du soleil jouaient avec les reliefs du tombant, lui donnant une ambiance de cathédrale ; ça tombait bien pour les Journées du Patrimoine. D'autant plus que la visibilité était exceptionnelle.

articles-02-2504-bloc.jpg

 Nous voilà donc partis avec binôme Pascal, direct vers le fond. L’eau est à 21 degrés en surface, à 17 plus bas. A 48 mètres, première rencontre intéressante avec un chapon pas farouche, puis une langouste à peine sortie de son repère.

articles-02-2474-bloc.jpg

                           chapon, ou grande rascasse rouge (scorpaena scrofa)

Alors que nous remontons le tombant, les anthias virevoltent autour de nous.

articles-02-2477-bloc.jpg

                                anthias, ou barbiers (anthias anthias)

 

Gorgones rouges et gorgones caméléons occupent le terrain. Mise au point bio : il s'agit de la même espèce,  Paramuricea clavata.

articles-02-2497-bloc.jpg

articles-02-2500-bloc.jpg

            

Ces gorgones servent parfois de support à leurs concurrents : ici, un alcyon encroûtant  a colonisé une branche morte.

articles-02-2496-bloc.jpg

                            Alcyon encroûtant, variante blanche (Alcyonium coralloides)

 

C’est à la profondeur de 38 mètres, que je réalise mes plus beaux clichés du jour, avec ce petit gorgonocéphale, de la taille d’une pelote de laine, qui semble s’accrocher à cette gorgone, comme si sa vie en dépendait.

articles-02-2488-bloc.jpg

articles-02-2490-bloc.jpg

       Gorgonocéphale, ou ophiure tête de méduse, vu du dessus et du dessous (Astrospartus mediterraneus)

       (voir la Minute Bio consacrée )

 

La visite des lieux continue, j’en profite pour faire un peu de rééducation, suite à une récente déchirure musculaire à la cuisse. Bien vu Pascal !

gym-bloc.jpg

Nous longeons les pentes du tombant, une grotte nous tend les bras, nous nous y aventurons. Rien de spécial, pas une crevette, pas une langouste à l’horizon, mais une atmosphère … BRRR !

Des petites crevasses, qui doivent sans doute servir de cachette à pas mal de crustacés, des couloirs de plus en plus étroits, qui ne peuvent nous accueillir.

Le temps de remonter est arrivé, et c’est alors que nous tombons sur les lieux de tournage d’un film X, un véritable lieu de débauche. Sur un lit d’hydraires dendriformes, de nombreuses limaces pèlerines (ou hervia) copulent, au vu et au su de tous. Durant l’accouplement, les oeufs sont fécondés et déposés en agglomérat, sous la forme d’un tortillon blanchâtre.

articles-02-2530-bloc18.jpg

articles-02-2533-bloc.jpg

     Limaces pèlerines, ou hervias (cratera peregrina sur des hydraires dendriformes (eudendrium spp)

 

Palier d’une minute à trois mètres, plus trois minutes de sécurité, et nous voilà ressortis, après 48 minutes d’immersion. Le zod n’est pas loin, nous le rejoignons en capelé.

articles-02-2541-bloc.jpg

  Puis c’est le retour au port des Goudes, où le contingent de N1 est prêt à partir, surtout la blonde de service, qui a retrouvé ses oreilles (message perso) et qui, surtout, n’a pas oublié son petit caddie pour traîner sa bouteille… Feignasse !!!

articles-02-2552-bloc.jpg

 

Je connaissais les Impériaux, uniquement de nom, et ce que l’on m’en avait raconté. Je n'ai pas été déçu. J’attends avec impatience une plongée sur l’Impérial du Large. En tous cas, très belle plongée ce matin, GOUDES DIVE !                          

La deuxième plongée s’effectuera aux Farillons, sur l’Ile Maïre. A l’est de l’île, deux rochers sortent de l’eau comme pour nous appeler à la visite.

articles-02-2553-bloc.jpg

Nous planifions notre itinéraire : nous ferons un petit tour sur l’épave du Liban, qui repose à plus de trente mètres depuis plus d’un siècle, puis direction l’Arche et le tombant des Farillons.

Nous survolons juste l’épave. Mon binôme y est venu maintes et maintes fois pour ses plongées techniques de N3, et ne compte pas trop s’y attarder. Nous descendons tout de même jusqu’à la cassure, vers 33 mètres, puis remontons vers la proue, en slalomant entre les structures métalliques. L’eau un peu laiteuse et la visi moyenne ne permettent pas de faire des vues d’ensemble.

articles-02-2565-bloc.jpg

articles-02-2566-bloc.jpg

  Les organismes fixés sur les parois que nous avons arpentées, ne sont guère impressionnants, quelques gorgones jaunes, quelques petits invertébrés tout de même. Mais pour un amateur de bio, pas besoin de grandes effusions !

articles-02-2574-bloc.jpg

  clavelines bleutées de Méditerranée (clavelina dellavallei) et grandes clavelines (clavelina lepadiformis)

 

 Heureusement, la bogue était de sortie. C’est, effectivement, dans un véritable nuage de petits poissons argentés que nous parcourons les derniers mètres sur cette épave.

articles-02 2560-bloc      

                                      (li)banc de bogues (boops boops)

 

Le Liban mérite plus qu’une petite visite vite-fait. Je ne manquerai pas de la refaire un jour ou l’autre, afin de la découvrir de la poupe à la proue, de farfouiller à droite à gauche.

Nous regagnons ensuite les Farillons, en suivant la pente montante, et arrivés vers 15 mètres de profondeur, nous avons une vision extraordinaire : une énorme fenêtre creusée dans la roche, entre l’île et le rocher.

articles-02-2583-bloc.jpg

            Ouverture dans la roche entre 5 et 15 mètres

 

Cette arche me fait penser à une passage vers un autre monde, genre Porte des Etoiles. Nous nous approchons de la lumière, nous sommes comme aspirés par ce vortex, AHHHHHH ... WWWOUFFFFF !

 

Nous nous retrouvons sur une autre planète ; en effet, d’un côté, la roche boudinette et pelée, dominée par les algues, de l’autre, une paroi qui tombe verticalement jusque 35 mètres. La gorgone rouge y règne en maître absolu, laissant aux clavelines (clavelina lepadiformis) des bribes de territoire.

articles-02-2602-bloc.jpg

articles-02-2601-bloc.jpg

Alors que sur les parois des crevasses, les anémones encroûtantes parazoanthus ont colonisé le terrain, et continuent de le faire.

articles-02-2611-bloc.jpg

articles-02-2628-bloc.jpg

       reproduction par bourgeonnement

 

articles-02-2623-bloc.jpg

                   Les parazoanthus colonisent même les coquilles d’huitres creuses (crassostrea gigas)

 

Et là, déambulent paisiblement sars tête noire, sars communs, sars à museau pointu, saupes, dorades et castagnoles.

articles-02-2607-bloc.jpg

articles-02-2590-bloc.jpg

A la grande arche succèdent de petites crevasses, aux petites crevasses succèdent d’étroits corridors, où le jaune des parazoanthus tapisse les murs.

articles-02-2622-bloc.jpg

articles-02-2625-bloc.jpg

C’est avec regrets que nous quittons ce lieu féerique, tout en prenant le temps de faire quelques 'photos d’ambiance'.

Nous refaisons surface au bout de 53 minutes passées sous l'eau. Deux superbes plongées, qui méritent d'autres visites.  

En quittant Marseille, de bons augures se présentent à nous,

articles-02-2647.jpg

                                        Parc du Prado, Marseille

 

nous reviendrons bientôt, si Poséïdon le veut bien …

 

Les plongées du jour :

- l’Impérial du Milieu

les impériaux, riou

l-imperial-du-milieu-riou.jpg

- les Farillons et l’épave du Liban

ile-maire.jpg

les-farillons.jpg

 

La vidéo du jour

 
 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le vieux scaf 07/12/2012 14:45

Très beau le banc de sars avec une sacrée musique en plus

Sophie 27/09/2011 10:47


Magnifique, et j'adore tes photos d'ambiance...
En parlant de Cathedrale il y en a une belle a Elphinstone vers les 63 metres...Si tu y es passee
Bises egyptienne


Ray Manta 27/09/2011 14:15



J'en ai entendu parler. Mais on était limité en profondeur par la "loi" égyptienne. Et descendre à 60 mètres, c'est pas trop mon truc : 10 mn de plongée et 30mn de palier, c'est pas ce que
j'appelle prendre son pied en plongée...



Yvon Gildas 26/09/2011 19:36


Et ben, tes photos de "Gorgonocéphales" sont magnifiques ! j'en ai jamais vues de pareilles.


Ray Manta 27/09/2011 14:13



Merci, et pourtant, rien de bien particulier. Mon APN habituel avec flash incorporé. C'est la position de la bébète qui fait que l'image est belle. Pas trop de luminosité, un support
photogénique, un fond sobre... Mais c'est vrai que je suis assez satisfait de ces clichés.



air-one 22/09/2011 23:35


Encore un joli reportage... le gorgo est magnifique... et la petite video sur le theme de stargate est superbe...


Ray Manta 24/09/2011 00:02



merci... à toute à l'heure, pour une triplette !!!



Pascal 21/09/2011 10:44


PS : la fête à Marseille ce samedi, c'était la fête du vent.


A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...