Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 10:55
« Vendredi 13 » Diving articles-05-9115.JPG
 
Depuis quelque temps, avec binôme Air-One, nous sommes partis dans un trip « nouvelles expériences », genre unusual dive.
De mon côté, partir en Bretagne en fin août,c'était déjà un truc de dingue. Y plonger relevait de la folie !!! Soyez sans crainte, j’en suis sorti sain et sauf … et heureux de cette découverte.
 
Plonger en lac fait partie de ces trucs, que nous, plongeurs de Méditerranée, considérons comme un palliatif pour ceux qui ont un accès restreint à la Méd. Et justement, c’est ça qui nous attire. Un truc un peu fou, dans des endroits où, croit-on, il n’y a rien à voir !
En ce Vendredi 13, nous voilà donc partis à l’aventure, vers un lieu froid, où règne la pénombre, à la recherche de nouvelles sensations.
« Laker Seb », le régional de l’étape, nous emmenait donc à la découverte de son terrain de jeu : le Lac du Bourget. Pour cette première approche, il avait décidé de nous faire plonger à la Pierre à Bise et au Tombant de Châtillon, au nord du lac.
plan-bourget.jpg
La première plongée eut lieu à la Pierre à Bise, juste en face de l’Abbaye de Hautecombe.
articles-05-9045-.jpg
Pour l’occasion, le grand-angle était de sortie.
En attendant mes compères, je parcourais les abords du site, et effectuais mes premiers coups de palmes dans des algues inconnues.
articles-05 9058- 
articles-05-9051.JPG
L’eau plutôt claire et la température à 25° n’étaient qu’un leurre, les choses allaient bientôt évoluer. Au bout de quelques mètres, la température chutait à 15° et la touille limitait la visi à très peu !
articles-05-9081-.jpg
 Arrivé à environ 15 mètres de profondeur, alors que le froid s’emparait de moi, j’avais l’impression d’avoir oublié d'enfiler ma combi par-dessus mon maillot de bain ! J’engageais alors avec moi-même un dialogue intérieur : « c’est pas possible, je ne vais pas tenir. Faut que je lui dise que je remonte ! » Et je me souvins de ce que « Laker Seb » m’avait dit juste avant l’immersion. Le corps allait vite s’habituer à la température. Et j’avais plongé à 13° en Bretagne, alors No Panic. Et effectivement, mon corps s’acclimata. C’est à ce moment-là que je compris le vrai sens de l'expression « être saisi par le froid » ! Mon ordi afficha subitement le triste chiffre de 7°, nous dépassions à peine les 20 mètres ! Le vert dominant laissait peu à peu la place au noir profond. La couche de touille, cette masse de particules qui stagnent entre 10 et 30 mètres, stoppait les rayons du soleil. On se faisait une plongée de nuit, en plein jour !
A trois, nous formions une équipe de choc ! Choc thermique, bien évidemment !
articles-05-9072.JPG
A partir de là, malgré la proximité des binômes, on se sent seul, dans le noir, dans le froid, à la merci d’un éventuel danger venu des profondeurs ! Vendredi 13, le bien nommé !
Malgré un lestage fortement revu à la baisse (3 kilos au lieu des mes 6 habituels, plongée sans sel oblige), la descente me semblait rapide. Les 40 mètres s’affichaient, puis 50. A ce moment, on se sent encore plus seul. Ayant une confiance absolue en notre hôte du jour, je le suivais sans me poser de question. L’objectif fixé était d’atteindre les 60 mètres et de remonter pépère par la roche.
Et hors de question de glisser, le fond se trouvant vers 120 mètres !!!
 articles-05-9089-.jpg
Une fois l’objectif atteint, nous attaquions une tranquille ascension, mais quelque peu éloignés de la roche, c’est en pleine eau que nous remontâmes. Nous ne trouverons pas le tombant. Parachute sorti, nous effectuâmes un court palier de sécurité.
articles-05-9083.JPG
Avant la sortie de l’eau, je partais me balader dans les algues peu profondes. Je faisais la rencontre d’un petit brochet, peu farouche.
articles-05-9098.JPG
 
A peine réchauffés et approvisionnés, le Tombant de Châtillon nous tendait les bras.
Sur la commune de Chindrieux, tout au nord du lac, un espace fort accueillant sert de camp de base à la plongée.  
 articles-05-9112.JPG
articles-05-9103.JPG
 articles-05-9110-copie-1.JPG
 articles-05-9117-video.jpg
La plongée est ici un peu différente.
 articles-05 9125 
Dans un premier temps une prairie algale peu profonde nous mena au tombant rocheux, qui chutait à plus de 60 mètres. Le but était d’atteindre les 50 mètres et d’aller à la rencontre des lottes cachées dans les failles.
Je ne reviens pas sur les mêmes sensations ressenties : le froid, le vert puis le noir, la descente rapide (avec encore un kilo de dégagé). Sans lampe, on ne distinguait presque rien du relief.
 articles-05-9146.JPG
 articles-05-9151.JPG
Les premières lottes (lota lota) apparaissaient vers 40 mètres.
 articles-05-9137-.jpg
articles-05-9145-.jpg
Descendus jusque 52 mètres, en ayant pu observer plusieurs autres spécimens de lottes, c’est le mano qui dicta sa loi : les 100 bars restant allaient nous suffire pour remonter et effectuer nos paliers.
Lors de notre second passage sur la prairie, perches et perchettes (perca fluviatilis) nous offraient un petit spectacle, tantôt en bancs de juvéniles, tantôt immobiles sur les longues algues. Sans compter les furtives écrevisses, qui ne semblaient pas apprécier la promiscuité avec homo palmus.
articles-05-9157.JPG
articles-05-9165.JPG
articles-05-9166-.jpg
Mais au-delà de la faune, c’est tout l’environnement qui m’a bien plu. Longues algues, roches diverses, troncs d’arbres envasés …
articles-05-9160.JPG
articles-05-9172-.jpg
A trois mètres de profondeur, la clarté de l’eau nous permettait d’apercevoir la végétation extérieure. Grâce au grand-angle, je pus sortir quelques clichés intéressants. Nous passions nos 8 minutes de paliers dans cet entrelacement de végétaux.
articles-05-9168-.jpg
articles-05-9177-.jpg
 
Nous qui étions venus découvrir de nouvelles sensations, nous fûmes servis : le dépaysement total.
Je tiens à remercier notre hôte Seb, pour unusual dive !
 
 
Les photos de ces plongées sont visibles sur :
- Google +
- Facebook
Pour en savoir plus sur ces deux sites :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

patchergui 20/09/2013 19:56

superbe récit, super musique, supers souvenirs

Ray Manta 23/09/2013 23:42



t'as reconnu la zique au moins ? J'ai semé les indices un peu partout !!!



Air-One 20/09/2013 17:14

Sympa les photos ;-) Et toi, tu as un film... toi ;-)

Ray Manta 23/09/2013 21:22



ton Mangrove a eu un petit essouflement ?



A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...