Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 07:00

Etre ou ne pas être un Poisson … zinzin

 

Il s’agit sans aucun doute de l‘une de mes plus belles et plus passionnantes rencontres subaquatiques. D’autant plus qu’on l’aura attendu … attendu …attendu !

Sa silhouette ne permet pas le doute quant à son espèce, l‘avant de sa tête, à l’aspect si  … original, est l’indice numéro 1 pour deviner son nom.

 

   REQUIN MARTEAU HALICORNE (Sphyrna Lewini)

       Scalloped Hammerhead, Bronze Hammerhead Shark (GB)

         également nommé requin marteau à festons, petit requin marteau 29-marteaux-18mars.JPG

   Daedalus Reef, Mer Rouge, Egypte, 7 juin 2011

 

  Sa tête a une fonction hydrodynamique ; elle lui sert d’appui, le porte et l’aide à virer durant ses déplacements. Sa tête plate augmente sa capacité à recueillir des informations visuelles et olfactives, les Ampoules de Lorenzini (puits sensoriels) détectent les champs électriques des proies enfouies. Il a une excellente vision stéréoscopique, et donc une très bonne évaluation des distances. Il a même la possibilité de voir en même temps au-dessus et au-dessous.

  Les requins-marteaux halicornes sont des chasseurs très actifs, ils utilisent leurs dents en forme de lame pour se nourrir de poissons osseux, surtout des sardines et des harengs, de céphalopodes (poulpes et calamars), de raies. Ils peuvent également s’attaquer à d’autres requins, y compris de la même espèce. Ces squales restent groupés dans la journée, ils se séparent avant le crépuscule. La nuit, ils rejoignent les profondeurs pour se nourrir. Ils évoluent séparément pour revenir à l'aube. Le jour, ils remontent vers des récifs peu profonds, pour se faire déparasiter. Ils peuvent former d’immenses bancs étroitement liés. On leur connaît un comportement social complexe, avec une hiérarchie très marquée.

  Les mâles atteignent leur maturité sexuelle entre 1,4 et 1,6 m (vers 17 ans), les femelles à partir de 2 m. Adultes, ils mesurent entre 2.70 et 3.50 m. Certains individus affichent 4.20 m sous la toise, pour 150 kg ! L’espérance de vie est de 30 ans.
  Les requins femelles portent souvent des cicatrices de morsures infligées par leurs partenaires au cours de la reproduction. Ils pratiquent l’amour vache. La gestation dure de 9 à 10 mois, puis les femelles rejoignent les bas-fonds côtiers pour mettre bas de 15 à 40 petits. Les juvéniles mesurent entre 40 et 55 cm et restent dans les nurseries le long de la côte pour éviter la prédation des squales plus grands. Le cycle de reproduction est long, 2 ans en moyenne ; le taux de reproduction de cette espèce est faible.
Sphyrna Lewini est présent dans toutes les mers tropicales et tempérées chaudes du monde. Il n’est pas réputé dangereux pour l‘homme, mais peut devenir agressif en présence de stimuli alimentaires. 

  

  « Enregistré depuis 2000 sur la liste rouge de l’UICN des espèces en danger, le requin-marteau halicorne est très abondant dans les eaux côtières. Cependant, les scientifiques supposent que la surpêche de ce requin pourrait le mener vers l'extinction d’ici une cinquantaine d’année. L’animal est prisé pour ses ailerons que l’on consomme en potage. Cette demande encourage la pratique du finning (consistant à couper les nageoires dorsale et pectorales des requins avant de les rejeter à l’eau encore vivants). Les prises non réglementées sont courantes et les systèmes de surveillance et de signalements sont inexistants. Cette espèce est gravement menacée par la pêche commerciale dans le monde entier.

  Le cartilage de requin est très riche en calcium. Il contient également une certaine quantité de protéines dont la squalamine. Vendu en parapharmacie, le cartilage est utilisé en supplément diététique pour entretenir les cartilages et tendons.
  Les principales espèces de requins auxquelles on a recours pour fabriquer les suppléments commerciaux sont l’aiguillat (Squalus acanthias) et le requin-marteau halicorne qu’on pêche surtout dans le Pacifique. Ce commerce, dont l’efficacité demeure critiquable, rend compte de la problématique de la surexploitation des espèces. Une des plus importantes usines de transformation de requin se trouve au Costa Rica.

La consommation de la chair de Sphyrna lewini peut générer des intoxications graves (ichtyosarcotoxisme). Plusieurs cas ont été signalés et étudiés sur le littoral malgache. On enregistre également de forte concentration de mercure et de métaux lourds qui rendent le requin-marteau halicorne impropre à toute consommation. » (Fiche Doris)

 

 Embranchement des Chordés

 -Sous-embranchement des Vertébrés

   -Classe des Chondrichtyens (poissons cartilagineux)

     -Sous-Classe des Elasmobranches (5/6 paires de fentes branchiales)

       -Super-Ordre des Sélaciens (requins et raies)

         -Ordre des Carcharhiniformes (les requins de fond)

           -Famille des Sphyrnidés (les marteaux)

             -Genre Sphyrna

               -Espèce Lewini

 

BLOC-notes :

- http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2484

- http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=444

 

Troisième Décan : poisson ange empereur, mérou rouge, rascasse volante, baliste à rides bleues, murène javanaise, napoléon, poisson-écureuil géant, raie pastenague à points bleus

 Deuxième Décan : crénilabre méditerranéen, murène commune, blennie de roux, triptérygion jaune, corb, gobie à bouche rouge, crénilabre paon, rascasse pustuleuse, blennie rayée, sar tambour

 Premier Décan : hamlet timide, priacanthe rouge, bourse cabri, raie électrique,

rascasse tachetée, poisson trompette, poisson ange français, chevalier ponctué, poisson coffre à polygones, balaou queue jaune

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sofiane 23/03/2012 16:41

Magnifique la photo, j'avoue que si tu m'avais pas dit que c'était un requin marteau, je l'aurai pas deviné tout seul.
En tout cas un grand merci à toi pour ton blog!!!

Ray Manta 23/03/2012 18:41



moment magnifique surtout !!! Sur cette plongée, trois observations de marteaux, deux, puis un solitaire, puis huit d'un coup juste sous nos palmes.



Siratus 19/03/2012 00:54

Super, la photo. Je les croyais plus gros (je n'en ai jamais rencontré). Grâce à toi, j'ai appris beaucoup sur ce requin-marteau. Merci, Ray manta.
Douce nuit. Bonnes bulles de printemps ;)

Ray Manta 19/03/2012 17:58



Cette espèce n'est pas la plus grande. Les grands requins marteaux peuvent mesurer jusque 6 mètres. Mais ne faisons pas la fine bouche, 8 marteaux d'un coup, même des petits (4 mètres tout de
même), c'est du tout bon !!!



A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...