Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 17:57
 

Alors que le speed-boat filait droit vers le lieu de notre seconde plongée du séjour, je demandais au dive-master Joël si les Requins Soyeux, à qui nous rendions visite, seraient effrayés ou excités par les flashes des appareils photos. Aucunement me répondit-il. Les Soyeux sont très curieux et peu craintifs. J’ai même cru comprendre dans son anglais teinté d’un fort accent espagnol, qu’ils étaient surnommés les « Sweet Sharks ». Les Doux Requins, why not ?


Nous avons, au cours de notre présence dans les Jardins de la Reine, plongé deux fois avec cette espèce de requins, le Carcharhinus Falciformis des latinistes. Et j’ai découvert un nouvel et fort intéressant aspect de la plongée : "The Sharks-Deco Diving", la plongée à paliers-requins. Parce que par deux fois, suite à une petite balade de vingt minutes sur le récif à vingt ou trente mètres de profondeur, nous avons effectué un palier de 25 minutes, sous le bateau, au milieu des Soyeux qui nous tournaient autour comme une meute de loup autour d’agneaux esseulés.

 

bloc

 

Pour être précis, sur le premier site du nom de "Paipain", nous sommes descendus sur le récif à la recherche des Requins de Récif des Caraïbes (Carcharhinus Perezi), alors que deux Soyeux étaient là dès la mise à l’eau. Des "Caraïbes", nous en avons croisé deux à vingt mètres, quelque peu craintifs, et qui gardaient leur distance. Pas comme les mérous qui s’approchaient toujours un peu plus des plongeurs à chaque passage. Attendaient-ils quelques friandises de notre part ? En remontant le long de la roche, à dix mètres, trois Soyeux faisaient leur apparition, très vite rejoints par deux autres, comme pour nous raccompagner vers la surface.

 

articles-03 1088

 

Ensuite, ce fut "Showtime" !

Huit Soyeux s’étaient donné rendez-vous sous le bateau. A passer et repasser à proximité, à nous foncer dessus pour bifurquer dans le tout dernier mètre, à nous frôler, à se frotter, à nous "caresser" ... A aucun moment, nous ne sous sommes sentis en danger tellement ils semblaient doux. Joël avait donc raison !

 

articles-03 2220

 

Tellement doux que nous avons eu du mal à refaire surface au bout d’une heure. D’autant plus qu’avec les premiers plongeurs s’accrochant aux échelles, les requins redoublaient de hardiesse, et tout juste s’ils ne les gênaient pas dans leurs mouvements pour se déséquiper.

 

articles-03 1168

 

Nos nouveaux amis ne nous lâchaient plus, ils passaient tellement près que je devais faire un mouvement de recul pour prendre certains clichés. Ca arrivait de partout, par des "move" si fluides qu’on avait l’impression qu’ils glissaient vers nous. Venant de gauche ou de droite, dans le dos, face à nous, par le dessous ou juste au-dessus de nos têtes, ces beaux bébés, dont les plus grands atteignaient trois mètres de longueur, nous offraient des prises de vue inimaginables.

 

articles-03 2256

articles-03 2265

 

Et ce fut la même chose pour l’autre plongée parmi eux. Sur le site d’El Farallon (que l’on pourrait jumeler avec le site marseillais des Farillons), cinq soyeux nous attendaient à la mise à l’eau. Mais ce n’est qu’après vingt minutes passées à 20 mètres, après la visite de deux canyons à 30 mètres, que nous avons pu rejouer avec eux. Cette fois, le guide avait mis à l’eau une boîte à appâts vide, mais qui suffit à faire son effet. Ces requins ont sans doute pris l’habitude d’être appâtés voire même nourris dans le passé, et seul le bruit du bateau ou une boîte métallique aiguisent leurs sens.

Donc même topo cette fois encore : 25 minutes de "palier" sous le bateau en compagnie d’une dizaine de requins. Ils me sont passés si près que je me suis même permis de pointer le doigt lors d’un contact très rapproché, et l’aileron est venu se frotter. Je ne suis pas un farouche partisan du jeu de touche-touche avec les requins, mais là, c’était vraiment tentant. On aurait dit des chats venant se frotter et réclamant des caresses. Alors que je m’attendais à du papier abrasif, c’est sur une peau vraiment très douce que mon doigt s’est posé. "Douce", le mot s’est écrit de lui-même, tout naturellement, Joël était décidément dans le vrai.

 

articles-03 2248

 

J’avais déjà plongé en présence de requins, en Mer Rouge où requins de récif et requins marteaux sont les hôtes des Iles Brothers et Daedalus, mais jamais les squales n’étaient passés, et repassés, aussi près. Ils s’étaient quelque peu approchés mais avaient gardé leur distance, toujours. Je me souviens même avoir écrit qu’il s’agissait de l’une des plus belles plongées de ma vie.

Quitte à me répéter, ces immersions parmi les Soyeux sont, à ce jour, ma plus belle expérience de "Shark Diving".

 

articles-03 2233

                                                      

 

 

Continuons de jouer avec les Soyeux

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x1qmba3_sharks-deco-cuba-2014-queen-s-gardens_animals

 

 

Les photos dans les albums dédiés :

Sur Google +

https://plus.google.com/u/0/photos/106061858289039016385/albums/6003669580377198913

Sur Facebook

https://www.facebook.com/bloc.dixhuit/media_set?set=a.618543701555582.1073741839.100001998732783&type=3

 

 

                                                                                                                                                                  A SUIVRE … 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...