Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 17:38

Alors que les plages marseillaises étaient prises d’assaut, ce dimanche 9 mars, par les glandeurs locaux, en manque d’UV depuis bien trop longtemps, le Planier était pris d’assaut par les bulleurs de la région. Tous les clubs du secteur s’étaient filé rencard sous le célèbre phare.

 IMGP0733

 

Parti avec la Team de Bulles de Rêve, club du Vaucluse, pour se faire une épave avec Atoll Plongée Marseille, je revenais sur le Planier après deux ans d’absence. Pendant que, dans un premier temps, nous larguions les tekkies "recycleux" sur le Messerschmidt, trois nouveaux bateaux se pointaient, et venaient s’ajouter aux trois déjà présents. Ca promettait une circulation intense sur le Chaouen !

Petit rappel historique, le Chaouen, cargo marocain, est venu s’échouer sur l’îlot du Planier en 1970, laissant sa cargaison d’oranges se déverser dans les eaux de la rade. Au fil du temps, il a glissé et s’est totalement immergé, allant se poser sur le sable à 36 mètres de profondeur. Comme on dit, il ne tombera pas plus bas !

 

Malgré une température extérieure pré-estivale et un ciel bleu intense, nous avons laissé la thermocline sur le quai. Quatorze degrés en surface, et autant au fond. Nous sommes pour ainsi dire rentrés très vite dans le VIF du sujet.

A cette température bretonne est venue s’ajouter une visi normande. L’eau n’était ni bleue, ni verte, mais plutôt d’un genre marron aux abords immédiats de la tôle, et d’un bleu-vert cradasse en s’éloignant. La forte influence du jour venue rompre la quiétude des lieux, les particules avaient déjà entamé leur folle sarabande à notre arrivée.

 

Notre projet du jour était de visiter les principaux sites touristiques du coin : l’hélice au point le plus profond, le mât-radar, l’ancre, avec quelques incursions dans l’antre de la bête. Après notre immersion, nous avons donc longé la coque pour rejoindre l’hélice et ses pales colonisées.

 

articles-03 0537

 

Après contournement de la poupe, direction le mât-radar et sa posture si particulière. Du bout de ce mât, on ne voyait plus l’épave.

 

articles-03 0571

 

Puis retour vers le pont, d’où l’on devinait à peine l’extrémité du mât. Les cassures dans la tôle offraient quelques passages vers les cales.

articles-03 0601

 

Inutile d’expliquer la difficulté de sortir des clichés décents de cette "cagade". Le flash déporté  m’a été d’une inutilité à peine descriptible. Cette épave se prêtant bien à des photos d’ambiance, j’ai axé les prises de vue sur les jeux de lumière, les formes et les contre-jours. Seules quelques bricoles flashées viendront s’accumuler dans ma photothèque. Parmi ces bricoles, cette superbe anémone alicia (alicia mirabilis) dans sa tenue diurne ; c’est la photo bio du jour : anémone dégottée sous un amas de ferraille, épargné par les traînées de particules qui nous ont accompagnés tout au long  de cette plongée.

 

articles-03 0609

 

Après plus de trente minutes passées sous les 25/30 mètres, nous regagnâmes la roche, pour survoler cette ancre, et effectuer nos paliers.

 

articles-03 0615

 

Parti avec mon bloc gonflé au Nitrox 32 à 220 bars, j’ai optimisé ma plongée au maximum. Seul le froid qui commençait, durant mon unique minute de palier, à me chatouiller le bout des orteils, restait un obstacle à une immersion plus longue.

 

La réussite de cette journée réside finalement dans la rencontre "en vrai" de certaines personnes connues sur le réseau social mondial : Joëlle, Marc, Cédric, Maxime, … (pardon à ceux que j’oublie) et la découverte de cette très sympathique Team Bulles de Rêve, dont la conception de la plongée a retenu toute mon attention : chez eux, on plonge en circuit ouvert, au nitrox, au trimix, en bi-10, en bi-20, en déco’ diverses, en recycleur... Bref, on optimise sa plongée.

 

Cerise sur le gâteau, nous rencontrons Francis Le Guen, venu à la rencontre de Marc avec un vieux bloc de 20 litres destiné à un collectionneur, bloc qu’il avait utilisé dans son expédition de sauvetage en Grèce, aventure relatée dans  "Narcoses" : séance de dédicaces et de photos, quelques échanges entre passionnés.

Info du jour : le Tome 5 de la série "Carnets de plongée"  qui s’intitulera "Requins" est en cours d’écriture par Gérard Soury, déjà auteur de "Géants".

Par contre, le Tome 6, "Epaves" est en cours de pas-grand-chose, Francis Le Guen étant actuellement pris par un autre projet. Certains amateurs vont être déçus.

 

IMGP0738-

 

BLOC-Notes :

Les photos du jour sur 

Facebook :

https://www.facebook.com/bloc.dixhuit/media_set?set=a.599119876831298.1073741835.100001998732783&type=3&uploaded=23 

Google + :

https://plus.google.com/photos/106061858289039016385/albums/5989199417747737873?authkey=CPOpnP_ttsv_WA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...