Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 12:44

A l’initiative de Marc Langleur, et avec une dérogation temporaire de la Préfecture Maritime de Méditerranée, une plongée commémorative fut organisée, dans le sillage du commandant Cousteau, sur le site du Grand Congloué, sur la zone dite "interdite". Là où débuta l’extraordinaire aventure de la Calypso.

 

depuis-avril-2014-02.JPG

 

1951 : suite à une information relatant la présence d’une pile de "vieux pots" au pied de l’îlot du Grand Congloué, Jacques-Yves Cousteau et Frédéric Dumas découvraient une épave antique, chargée de milliers d’amphores, coupelles et autres poteries. L’année suivante, avec l’organisation de fouilles archéologiques sur cette épave, la Calypso entamait la formidable carrière qu’on lui connaît. Firent partie de cette aventure des plongeurs dont les noms devinrent ensuite célèbres dans le petit monde de la plongée : Cousteau, Dumas, Beuchat, Falco, Laban, "Canoé" Kientzy …

 

14 juin 2014 : bonnets rouges, détendeurs Mistral, combinaisons noires à bandes jaunes, casques, masques et palmes "vintage"  étaient de sortie pour cette plongée commémorative, organisée le jour même des retrouvailles annuelles des anciens de la Calypso, à Marseille.

 

Sur le bateau, avait été conviée une quinzaine de plongeurs, des fans purs et durs, des photographes, des vidéastes, des blogueurs, des écrivains. Parmi ces privilégiés, le plongeur-journaliste marseillais Francis Leguen, Franck Machu, auteur de "Cousteau, 20 000 rêves sous les mers", Ryan Spence, collectionneur américain venu tout spécialement, Marc Langleur, initiateur du projet … C’est Mariuz Makowsky, de Massilia Plongée, qui fournissait la structure et son bateau, le Black Pearl. Pour plonger sur une zone interdite, quoi de plus judicieux que de s’y rendre avec le Black Pearl !

 

Pour cause de mistral et de houle, l’immersion se fit du côté Est du Grand Congloué. En partant avec la roche à main gauche, nous avons contourné l’îlot pour descendre vers la profondeur de 40 mètres, où nous avons trouvé les premiers vestiges des fouilles : la suceuse qui fut utilisée pour désensabler les amphores. Dans un piteux état, et en plusieurs morceaux, cet aspirateur a offert de curieux supports à l’installation de gorgones rouges. Les flashs crépitaient, les photographes prenaient des positions inédites pour saisir les meilleurs angles, malgré ces myriades de longues particules effilées, dues sans doute aux fortes chaleurs des jours précédents.

 

depuis-avril-2014-3149-.jpg

 

En s’éloignant quelque peu de la roche, sur le sable, quelques formes anormales émergeaient. En tapotant légèrement, nous constations qu’il s’agissait de tessons de poteries : cols d’amphores,  morceaux de coupelles … tous fortement concrétionnés. Algues, éponges et ascidies avaient depuis longtemps pris possession de ces antiquités. Pour ma part, l’émotion était à son comble. Outre le tombant de gorgones que j’avais à peine regardé, ces "reliques" de suceuse et cette terre cuite bimillénaire valaient, à elles seules, le déplacement. C’était une plongée d’anthologie que nous vivions.

 

depuis-avril-2014-3163-.jpg

 

Et que dire de cette petite raie bouclée (raja clavata) qui vint nous rendre visite au ras du sable, à 45 mètres. Peu habituée à voir des plongeurs, elle resta quelques minutes parmi nous, sans doute pour nous signifier que c’était là son domaine.

 

depuis-avril-2014-3162-.jpg

 

Mais l’heure de quitter ces lieux de mémoire approchait, j’entamais ma remontée sur le tombant lorsque l’un de mes sujets préférés me tendit ses bras délicats : un gorgonocéphale, peu effarouché par toute cette lumière artificielle inhabituelle en ces lieux. Et pan, une minute de palier supplémentaire !

 

depuis-avril-2014-3174-.jpg

 

Mais le spectacle ne s’arrêtait pas là, et la magie continuait d’opérer. Durant la lente ascension et les paliers de décompression, Christian, le "Mistralopithèque" assumé, offrait sa silhouette hors du temps aux photographes. Equipé vintage de la tête aux pieds, il semblait sortir d’un énième épisode de "Back to the future". Il nous jouait un remake du "Monde du silence". Cette posture méritait bien un petit bidouillage des couleurs !

 

depuis-avril-2014-3172-BW.jpg

 

Je sortais la tête de l’eau encore tout ému. Le contexte de cette plongée, les personnes côtoyées sur le bateau et sous l’eau, les évènements encore à venir … Tout donnait à cette journée une saveur particulière, une allure de petite odyssée, dans le sillage de l’équipe Cousteau.

 

AFFAIRE A SUIVRE !

 

Les photos sur les albums dédiés :

Sur Google +

https://plus.google.com/u/0/photos/106061858289039016385/albums/6025494444024027121

Sur Facebook

https://www.facebook.com/bloc.dixhuit/media_set?set=a.648014561941829.1073741843.100001998732783&type=3

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...