Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 09:34

Parmi les fanatiques des épaves, les amoureux des vieilles tôles, il est un personnage hors du commun. Car comment définir autrement un photographe qui s’obstine à utiliser le coûteux et risqué argentique à l’époque du tout numérique, facile et rapide.

Patrice Strazzera, photographe narbonnais, a su, par ces clichés argentiques en noir-et-blanc, sublimer les vaisseaux engloutis qu’il a visités au cours de ses innombrables plongées. Il n’aime pas être catalogué comme une "pointure" du monde de la photo sous-marine. Et pourtant !

Lectures underwater : Le Sommeil des Epaves

Et pourtant, nombreux sont les apprentis photographes qui s’essaient au noir-et-blanc, après avoir consulté ses livres, ou simplement vu quelques-unes de ses images. Sans grands résultats.

Et pourtant, même s’il n’a pas inventé la photo noir-et-blanc, il l’a élevée au rang d’art. Ceci est bien sûr mon avis de profane. Mais que dire de ce plongeur, parce qu’il est plongeur avant tout, … que dire de ce plongeur qui visite tout d’abord un lieu de mémoire avant de "plonger une épave", que dire de ce photographe qui assure que les épaves ont une âme, qui n’oublie jamais qu’une épave est souvent le résultat d’un drame humain, qu’une histoire est toujours à découvrir …

Que dire de Patrice, qui est capable de rester de longues minutes devant une échelle, tentant d’imaginer les matelots la monter, devant l’hélice, à jamais immobile, d’un avion oublié, une ancre de bateau, une bouche d’aération, pour toujours en tirer le meilleur cliché, toujours en trouver un angle inédit.

Et que dire, quand il affirme que les chaudières ont un visage !

Lectures underwater : Le Sommeil des Epaves

Ma récente rencontre avec lui, lors de mon séjour dans les Pyrénées Orientales, a été riche en émotions. D’abord accueilli de belle manière dans son atelier, j’eus ensuite le plaisir de descendre avec lui, sur l’une de ces carcasses qui le fascinent tant, le Saumur.

Je ne suis bien sûr pas rentré les mains vides de ce court périple sur la Côte Vermeille : "Les souvenirs", " L’odyssée" et "Chimères" sont venus enrichir ma div’othèque. Deux ouvrages manquent encore à l’appel pour compléter la série. Je compte sur mon bouquiniste préféré pour me les dénicher d’ici peu.

En attendant, je vais pouvoir revisiter le Togo, le Donator, le Grec, le B17 de Calvi, le Messerschmitt ... J'écris bien revisiter, car ces épaves ont un peu évolué depuis la parution des albums, subissant sans cesse les outrages du temps ... et des plongeurs. Les photos de Patrice me permettent de revivre certaines plongées, avec un œil différent, découvrant de-ci de-là une ancre, un canon, un mât ... Elles apportent également un témoignage non négligeable pour l'avenir, quand ses belles englouties ne seront plus qu'amas de tôles informes.

Lectures underwater : Le Sommeil des Epaves
Repost 0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 17:36
Lectures UNDERWATER : David Doubilet

Mon bouquiniste préféré a le don de me trouver toutes sortes de bouquins en rapport avec la mer, en général, et la plongée sous-marine, en particulier.

Ma dernière trouvaille dans son méli-mélo de vieux papiers, « Lumière dans la mer », de David Doubilet, fait partie de ces livres d’images qui donnent envie, encore et encore, de remettre sa tête sous l’eau.

Pour situer le personnage, sachez qu’il photographie la vie sous-marine depuis l’âge de 12 ans, et qu’il est entré au National Geographic à 25 ans, en 1971.

Dans cette œuvre, David Doubilet nous entraîne en Mer Rouge, dans l’Océan Indien, dans les Caraïbes (Caymans, Bahamas, Bonaire), à Palau, au Canada (Colombie Britannique), au Japon, en Nouvelle Guinée, dans les Iles Salomon …

Entre autres curiosités, il nous parle d’une « plongée normale de deux heures », pendant laquelle il ne peut rester que 20 minutes à 60 mètres !!!

Lectures UNDERWATER : David Doubilet

Dans un chapitre spécialement dédié aux requins, il nous présente la photo du plus petit requin du monde, le requin diable (etmopterus lucifer).

David Doubilet a commis d’autres livres : « Face aux requins », « La grande barrière de corail ».

Repost 0

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...