Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 14:50

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Me re-v’là sur la toile…

 

Dans une semaine, à la même heure, je serai sans doute immergé, sur l’un des sites de Cala Montjoi, secteur de Rosas, Espana (Cala, pour les intimes). En compagnie de binôme « Sharkman » Patoche

 

Passant actuellement mon brevet de formateur bio, ou animateur bio (les appellations changent avec le vent !!!), je conduirai les palanquées, à la recherche du petit, voir du tout petit, sans négliger le gros, bien sûr. Encore une bonne valise de photos en perspective.

En cet instant, où je renoue avec le Jour du Poisson, ce cliché, datant de mai 2010, à Cala justement, montre bien toute la diversité des organismes vivants que nous pouvons observer sur place.

Sur le site d’El-Bisbe, au détour d’une arête rocheuse, nous tombions sur une crevasse, profonde de quelques mètres, dont l’ouverture tout en longueur servait de refuge à une multitude de crevettes narval (plesionika narval). Tout le pourtour de cette crevasse était orné de crevettes, il y en avait des centaines, dehors, dedans, en haut, en bas, immobiles ou en mouvement ...

 2012-05-25.jpg

                                    El-Bisbe, Cala Montjoi, 25 mai 2012

A part cette belle palanquée de crevettes, nous pouvons compter, sur cette photo, pas moins de 7 espèces d’éponges, 2 espèces d’hydraires (corail rouge et corail jaune solitaire), et sans doute également, une espèce de tunicier (le machin-chose violet en haut, à gauche).

De bonnes questions à poser aux prétendants aux Niveaux 1 et 2 bio,… j’en salive d’avance !

 

BLOC-notes :

Revoyez un autre vieux cliché de Cala, fêtant la biodiversité sous-marine !

   

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 10:47

Février, c’est le mois du carnaval …

Celui de Venise démarre demain, le 11.

Ceux de Rio et de Nice le 17, alors que celui de Dunkerque bat son plein depuis fin janvier. Sans oublier ceux de Martinique, de Guadeloupe, de Cologne, de Binche …

Bien utile un carnaval pour se réchauffer par les temps qui courent.

 

Les poissons aussi font leur carnaval : toujours plein de couleurs et de gesticulations devant l‘objectif.

 

Serran Arlequin (Serranus Tigrinus), Harlequin Bass (GB)

ou perche arlequin,  serran tigré

2012-carnaval-544-serran-arlequin.jpg

      Tombant de Coucoune, Saint Pierre, Martinique, le 25 novembre 2011

 

Ce petit poisson de 10 cm est peu farouche, curieux et même familier vis-à-vis des plongeurs.

C’est le serran le plus commun de la zone caraïbe. Il est étonnant de le savoir apparenté aux mérous !  

 

BLOC-notes :

http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=725

http://fran.cornu.free.fr/affichage/affichage_nom.php?id_espece=1143

 

Je tiens à remercier Courtial, qui commente régulièrement mes articles, pour le lien qu’il a laissé récemment. Faites connaissance avec un homonyme : bloc n°18

http://www.philateliedestaaf.fr/HTML/Timbres/loupe/Blocs/Bloc-18.htm 

http://1fatchenyons.canalblog.com/

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 07:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

N’ayant jamais plongé dans les eaux australiennes (ou plutôt « pas encore », restons optimiste !) , je n’ai pas de photo à vous proposer pour fêter le Nouvel An Chinois …

Le rapport avec la choucroute ?

 

Le 23 janvier 2012 débute l’année du Dragon d’eau. Ca tombe forcément bien pour un blog consacré à la plongée sous-marine. J’en reviens à mes moutons australiens ; pas de plongée en Australie, donc pas de photo de l’Hippocampe Feuille, plus connu sous le nom de Dragon de Mer ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Phycodurus_eques).

Je poursuis donc le passage en revue d’anciennes photos, celles de mes débuts en plongée.

Lors d’un séjour en Sardaigne, alors que je n’étais qu’un Niveau 1 tout frais, je plongeais avec un club spécialisé dans les grottes sous-marines de la Baie de Porto Conte (Nord-Ouest Sardaigne). Bien que Niveau 1, je dépassais souvent les 20 mètres autorisés … en Italie, on ne s’embarrasse pas de ce genre de considérations : 24, puis 28 mètres, pour effectuer le parcours dans les nombreuses grottes creusées dans la roche.

C’est au cours d’une de ces plongées, que nous avons fait la rencontre de ma première mostelle. D’abord lointaine, et juste aperçue dans un boyau, elle s’est retrouvée « nez à nez » avec notre palanquée, en voulant retrouver la pleine eau. Quelle drôle de surprise ! J‘eus juste le temps de braquer l’objectif pour capturer l’instant. Depuis, bien que les mostelles fassent partie de ces poissons que l’on rencontre régulièrement, je n’ai jamais réussi un cliché de la sorte.

 

                                             Mostelle (phycis phycis),

                                                  ou mostelle de roche, mostelle brune, forkbeard (GB)

200-face-a-face-avec-une-mostelle.jpg

                                cliché pris le 31 août 2006, dans la Grotte de Nérée,

                                                     Baie de Porto Conte , Sardaigne

 

Cette plongée à 28 mètres, ma dixième seulement, est restée bien ancrée dans ma mémoire, non à cause de cette mostelle, mais surtout pour la délicate mise à l’eau que nous avons dû effectuer. En effet, la région avait subi une invasion de méduses pélagies. En italien, puis en anglais, le chef du centre nous donnait rendez-vous à 5 mètres de profondeur. Je vous rappelle que j’étais novice à l’époque … Donc, bascule arrière et canard pour tous se retrouver à -5 mètres, sous les méduses. Ben finalement, ce n’était pas très sorcier cette histoire !

Le plus compliqué a été de remonter sur le zodiac !!! Toujours au milieu des pélagies … je vous le dis : un sacré souvenir !

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 07:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

 

En plongée, outre la recherche de sensations inhabituelles ou la découverte d’un écosystème et de ses habitants, l’une des choses qui me passionnent le plus, ce sont les couleurs. Ces couleurs que l’on ne soupçonne pas de la surface, et pourtant …

Au fur et à mesure de la descente, les couleurs disparaissent pour ne laisser que des nuances de bleu ; ben oui, le Grand Bleu, c’est pas pour rien !!!

Mais allumer un phare ou prendre une photo au flash, et alors là, on découvre une palette de couleurs plus éclatantes les unes que les autres. Je remonte souvent, de mes immersions, des clichés où n’apparaissent aucun poisson ou autre animal mobile. C’est tout simplement que la déco murale me semblait pas mal du tout ! Mélange des couleurs, opposition forte entre deux teintes, entrelacement des organismes offrant une formidable image pour l’arrière-plan d’un bureau d’écran. Celle-ci, en son temps, eut son heure de gloire sur mon ordi.

 

    Anémones encroûtantes jaunes (parazoanthus axinella)

                                 et éponge encroûtante bleuâtre (phorbas tenacior)

2012-01-13--21.JPG

    cliché du 23 septembre 2007, site de la Jaume Garde, au large de Giens (83)

 

Les anémones, que j’ai pris l’habitude de nommer par leur petit nom de parazoanthus (ça fait trop classe, et surtout plus rapide), sont tantôt rétractées, tantôt ouvertes. L’éponge, idem pour phorbas, à des teintes bleues, blanches, parfois translucides.

Parazoanthus  fait partie de l’embranchement des Cnidaires, rassemblant les anémones et assimilés, méduses, coraux en tous genres, gorgones … Parazoanthus apparaît souvent sur mes photos méditerranéennes (voir, par exemple, la plongée sur les Farillons).

Phorbas fait partie de l’embranchement des Spongiaires, autrement dit les éponges.

 

Ne perdez pas votre temps à chercher un rapport avec un vendredi 13, j’y crois pas une seconde … et non, pas de nageoire de poisson-lapin, d’algue-trèfle, de fer à cheval de mer, ou de requin gris-gris !!!

 

  

Repost 0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 15:39

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

 

En feuilletant le dernier Subaqua, reçu hier, je tombe sur un bel article concernant l’Etang  de Thau. Heureux hasard, c’est le lieu de ma dernière plongée de l’année 2011, récemment relatée sur ce blog. Cet article mentionne toutes les difficultés à évoluer dans ce milieu si particulier, mais où la faune y est toute aussi particulière, à qui sait où poser les yeux. Poser les yeux et prendre une photo, sans voir apparaître des milliards de micro particules, issues du sédiment sur lequel nous déambulons. Les photos sont rares où les couleurs explosent… là, le vert domine, et le flash est bien inutile au regard de ces particules en suspension. J’ai tout de même tiré de cette plongée quelques photos « colorées ».

L’approche de la Fête des Rois, de son cortège de galettes et de couronnes, m’a rappelé que j’avais une photo sympa d’une double COURONNE d’un cérianthe solitaire, qui soit-dit en passant n’était pas si solitaire que ça en ce lieu.

 

           Cérianthe solitaire (pachycerianthus solitarius)

                 Ou grand cérianthe lisse, cérianthe de Thau ; cylinder anemone (GB)

2012-01-06.JPG

     Cliché du 11 décembre 2011, site du ponton de la Bordelaise, Etang de Thau

 

La couronne extérieure est composée de trois étages de tentacules; ici, seul le premier niveau est visible, mais on devine les autres en-dessous. Les longs tentacules de couleur claire sont parsemés de stries brunes et de tâches fluorescentes. Ce sont les tentacules pêcheurs.

La couronne intérieure, moins imposante, est de couleur très variable d’un individu à l’autre. Les fins tentacules entourent la bouche de l’animal. Ce sont les tentacules labiaux, qui récupèrent les proies saisies par les tentacules pêcheurs. Sur cette photo, l’extrémité des tentacules labiaux est fluorescente.

Ce proche parent des anémones (embranchement des cnidaires, classe des anthozoaires) constitue une espèce dominante des fonds vaseux de l’étang. Je n’ai eu que l’embarras du choix pour sortir une photo du contexte.

 

Pour en savoir plus :

http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=279

Repost 0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 07:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

 

Rôti au four, poché sauce foie gras, laqué, farci, cuit au vin de paille ou au riesling, avec ou sans marrons, avec ou sans cèpes, aux pommes, aux figues ou à l’ananas  … En cette fin d'année, les solutions pour accommoder et se régaler d'un chapon ne manquent pas. Rien que d'aller lire les différentes recettes sur le oueb, j’en ai l’eau à la bouche ! Une bête d’environ deux kilos pour 4 à 6 personnes, c’est bon ! ça … j’ai !!!

 

         Chapon (scorpaena scrofa), ou grande rascasse brune ou rouge

                Cappone en corse

                       Large-scaled scorpionfish en anglais 171-chapon-parmi-les-gorgones.jpg

       Cliché datant du 22 septembre 2009, site de Capu di Vella, Galéria, Corse

 

Sur un superbe tombant de gorgones rouges, entre 30 et 45 mètres de profondeur, ce bel animal d'environ 40 cm, se tenait à l’affût et semblait attendre la malheureuse proie de passage. Il devait avoir le bon poids pour agrémenter une table de réveillon !

Pour ceux qui salivent encore, suivez le lien suivant …

http://www.recette-chapon.com/

… y a aussi des recettes pour « notre » chapon !

 

Le chapon a déjà fait l’objet du jour du poisson.

 

Finissez bien l’année …

 

Repost 0
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 10:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Si j‘en avais ramené un de cette taille à la maison, on m’aurait lynché !!!

 

Ces arbres de Noël arborent en permanence des couleurs de fête. Ils peuvent être jaunes, rouges, roses, verts, blancs, gris, oranges, marrons … et peuplent toutes les mers chaudes du globe.

 

Vers arbres de Noël (spirobranchus giganteus)

 0365-P06-vers arbres de noël installés sur un corail éto

                    Cliché pris le 25 novembre 2010, sur le Tombant de Coucoune, près de Saint-Pierre, en Martinique

 

On ne distingue de ces vers, dits sédentaires et tubicoles, que leur panache branchial, indispensable à leur survie. Mais attention, à la moindre menace, ce panache se rétracte dans le tube, invisible sur le cliché, car incrusté dans le squelette de cette colonie de corail étoilé.

Etonnant que ce ver soit aussi appelé Spirobranche Géant, vu sa petite taille, qui ne dépasse guère les 10 centimètres …

Repost 0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 08:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Ne cédez pas à la panique, les bourses se portent bien !

Effectivement, les poissons-bourses de Mer Rouge sont en pleine forme : vifs, farouches, curieux ou menaçants. Même s’ils restent toujours à une distance raisonnable, il y a parfois le coup de chance qui fait que …

Les poissons-bourses sont plus connus sous le nom de balistes, ou poissons-gâchettes (certains guides de plongée les signalent en pointant les doigts comme des pistolets). Leurs couleurs, leurs comportements, leur mouvements, en font des sujets de photos intéressants.

 

Au cours de mes deux séjours en Egypte, j’en ai rencontré plusieurs espèces : baliste bleu (odonus niger), baliste à rides bleues (pseudobalistes fuscus), baliste titan (balistoides viridescens), baliste picasso (rhinecanthus aculeatus) … Ces poissons sont capables d'attaquer un plongeur qui leur apparaitra comme une menace ; la prudence est de mise en les approchant. De toute façon, ce n’est pas le plongeur qui les approche, mais eux qui approchent le plongeur ! Et leur rapidité les rend inaccessibles pour un homo palmus trop curieux ou trop entreprenant.

 

A-quatiques,

A-érodynamiques,

A-ggressifs,

Je décerne, à tous ces Bourses, un TRIPLE A !

 

          Baliste à rides bleues (pseudobalistes fuscus)

articles-01 0798

          Cliché pris le 5 juin 2011, à Marsa Mubarak,  Port Ghaleb, Egypte.

          Sa nageoire dorsale relevée est un signe de défiance.

 

           Baliste titan (balistoides viridescens),

           ou baliste olivâtre, baliste à tête jaune, baliste à moustache.

articles-01 1274

          Cliché pris le 6 juin 2011, à Daedalus Reef, Mer Rouge, Egypte.

Totalement hors de propos : je souhaite un joyeux anniversaire à Boštjan, mon pote slovène, Vse Najboljše ! (désolé si l’accent est mal orienté !)

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 15:40

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Je tiens à m’excuser auprès de tous mes fans, mais une panne d’ordi, un décès d’ordi devrais-je dire, m’a empêché de m’adonner à mon traditionnel poisson, la semaine dernière. Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre, j‘ai du matos tout neuf et j‘ai récupéré toutes mes données.

 

Pour le cliché du jour, je remonte loin dans le temps, aux balbutiements de mon autonomie en plongée. C’est lors d’une de mes dernières sorties de formation de Niveau 2, que j‘ai plongé pour la première fois sur la Grotte de Mr Perez, dans l’Archipel du Frioul, à Marseille.

Après un exercice de remontée assistée, nous avons fait un détour par cette grotte. C’est là que j‘ai, pour la première fois, réussi une photo de très près des polypes d’une gorgone rouge.

 

Gorgone rouge (paramuricea clavata) appelée aussi  gorgone caméléon, ou gorgone bleue (elle apparaît bleue dans l’eau, sans l’apport de lumière artificielle)

147-detail-des-polypes-de-gorgone-rouge.JPG

Photo prise le 9 septembre 2007, à l’entrée de la Grotte de Mr Perez, Marseille

 

La gorgone n’est pas un animal en soi, mais une colonie de petits animaux, les polypes.

Malgré les particules en suspension, la photo révèle bien les polypes, véritables bâtisseurs de cette structure résidentielle. Au centre, se trouve la bouche, dans laquelle les petits tentacules enfournent les micro-organismes nourriciers captés. La nourriture capturée par quelques-uns nourrit toute la communauté.

 

La gorgone fait partie de l’embranchement des cnidaires, au même titre que les coraux durs, les anémones ou les méduses ; classe des anthozoaires (qui exclut les méduses), sous-classe des octocoralliaires (polypes portant huit tentacules), par opposition aux hexacoralliaires (polypes portant six tentacules ou un multiple de six).

 

 

Dans le même groupe des octocoralliaires, se trouve le célèbre corail rouge.

 

 

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 14:45

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Depuis un moment déjà, Bloc Dixhuit, c’est-à-dire moi, a sa page sur Facebook. J’ai intégré un groupe intitulé « Photographes sous-marins », dont la responsable et l’essentiel de ses membres vivent à la Réunion. Ce groupe a pour vocation de partager ses plus beaux (ou moins beaux) clichés, sans avoir peur de recevoir des compliments ou des critiques, constructives évidemment.

C’est sûr que ça énerve de voir des photos prises tous les jours de l’année, dans une eau limpide, et chaude. Mais le plus énervant encore est que la plupart des photos postées sont, tout simplement, magnifiques, et souvent  très réussies, techniquement parlant. Que ce soit en macro ou grand angle, luminosité, couleurs, formes et originalité sont au rendez-vous.

Y a du bon matos, si j’ai bien compris. Et moi, avec mon APN et mon caisson étanche, sans flash déporté, souvent en mode « sous-marin », j’ai encore du boulot, d’un point de vue technique.

Dernièrement, l’un des membres a posté une superbe photo d’un poisson-flûte, en gros plan, tellement réussie qu’on aurait dit un trucage …

Et hier, alors que je me creusais les méninges pour sortir une photo pour le « poisson » du jour, mon ordi faisait défiler diverses photos. Parmi celles-ci, j’ai trouvé celle que je vous propose aujourd’hui.

 

Poisson-flûte (fistularia commersonii)

Aussi nommé trompette (à la Réunion), fistulaire à points bleus, cornette à taches bleues, poisson-flûte lisse, aiguillette du fond, fistulaire de Commerson

vendredi-jour-du-poisson-0972.jpg

                Photo prise le 05 juin 2011, sur Elphinston Reef, en Mer Rouge

 

Ces poissons ne sont pas farouches, s’approchent sans crainte des plongeurs, j’ai même eu l’occasion d’en toucher un qui me passait au-dessus. Je peux même dire que, par endroits, ils pullulaient.

 

Chorégraphie pour flûtes vendredi-jour-du-poisson-1596.jpg

 Photo prise le 8 juin 2011, sur Little Brother, en Mer Rouge, vers 30 mètres de profondeur

 

 

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 11:11

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Avez-vous remarqué la date d’aujourd’hui, nous sommes le 11.11.11 …

Alors, ça fout la trouille, non ! Ben non, même pas peur.

Aucun satellite ne va nous tomber sur la tête, aucun astéroïde ne va venir nous percuter ?

Mais où sont donc passer les charlatans de la voyance et les conspirationnistes en tout genre ?

Ce qui est sûr, par contre, c’est que le 11 novembre se fête, encore et toujours, par chez nous. Un brin de patriotisme, avec ses quelques photos, et oui …, plusieurs clichés pour être à la hauteur de l’évènement.

Tout d’abord le BLEU

475-P08-eponge-encroutante-etoilee.jpg

           Eponge encroûtante étoilée (halisarca sp), la Perle, Martinique, 26 novembre 2010

Puis le BLANC

vendredi-jour-du-poisson-3788.jpg

             Anémone géante (condylactis gigantea), en phase de blanchissement,

                               Le Diamant, Martinique, 30 novembre 2010

Et enfin, le ROUGE

vendredi-jour-du-poisson-3798.jpg

      Ver arbre de Noël sur éponge encroûtante veinée rouge ( spirobranchus giganteus sur monanchora arbuscula ),

                     Le Diamant, Martinique, 30 novembre 2010

 

Et là, encore plus fort : BLEU BLANC ROUGE

vendredi-jour-du-poisson-3750-1190.jpg

Eponge encoûtante étoilée et éponge encroûtante veinée rouge, avec un organisme blanc, sans doute mort ou

blanchi ( ?). Ce sera mon organisme inconnu !!!

Le Diamant, Martinique, le 30 novembre 2010

Le petit truc au milieu est aussi un ver : sabelle jaune (notaulax occidentalis)

 

Retrouvez l’anémone géante blanchie sur cette page spéciale blanchissement

Repost 0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 07:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Ce mois de novembre naissant me ramène un an en arrière, lorsque mon voyage en Martinique n’était encore qu’une vue de l’esprit. J’ai ramené de ce voyage un nombre impressionnant de clichés, dont beaucoup sont venus agrémenter les albums photos de ce séjour  .

En plongée, certains organismes ne se remarquent que lorsqu’ils daignent bouger. Le moindre mouvement trahit leur présence. Et bien ce n’est pas le cas de ce crustacé qui, même immobile, attire le regard. Etant donné sa taille, il est visible comme le nez au milieu de la figure. Même replié, il aurait du mal à tenir dans une assiette …

Adulte, son corps peut mesurer jusqu’à 18 centimètres ; avec les pinces, imaginez la taille du monstre !!!

 

vendredi-jour-du-poisson 4210-1526

Crabe araignée épineux, ou araignée de mer verruqueuse

(mithrax spinosissimus),

channel clinging crab (GB)

Cliché pris le 4 décembre 2010, sur le site de la Citadelle, région de Saint-Pierre, profondeur environ 30 mètres.

 

Dans la vidéo, le crabe apparaît à 12’36.

Cette photo est tirée de l'album n°2, page 11, n°328.  

Repost 0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 06:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Et ça y est, j’ai trouvé mon masque pour Halloween !

 

La recherche fut difficile mais enfin, j’ai ce qui correspond à l’évènement :

Couleur

   Horreur

      Tronche à faire peur …

 

Ce chapon était fort paisiblement posé sur un lit d’algues, quand nous sommes arrivés. Il m’a fort paisiblement laissé approcher pour lui tirer le portait. Et il a fort paisiblement accepté le flash, sans broncher. Je vous le dis, ce TRUC est in-quié-tant !

D’habitude, le chapon laisse un espace raisonnable entre lui et l’intrus menaçant, quitte à se déplacer de quelques mètres. Mais là, rien, pas un "sourcil" n’a bougé.

 

Chapon, ou grande rascasse brune (scorpaena scrofa), large-scaled scorpionfish (GB)

168-chapon--photo-d-identite.jpg

Cliché pris le 25 septembre 2010, sur le site de Negre del Falaguer, à l’Estartit

(Costa Brava, Espagne)

 

Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 11:06

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Les jours ne comptant encore que 24 heures, c’est avec un léger retard que le Jour du Poisson livre son cliché hebdomadaire.

Suite  au visionnage d’une séquence où un poulpe hyper camouflé, véritable caméléon, change de couleur, le temps d’un clin d’œil, je suis allé chercher, pour la peine, deux photos … oui, vous lisez bien : DEUX PHOTOS  pour le prix d’une (et c’est mon dernier prix !)

 

Poulpe (octopus vulgaris265-petit-poulpe-sur-plafond-d-anemones-encroutantes--.jpgCliché pris le 13 novembre 2010, sur le site des Arches de Plane (Marseille)

 

Cet octopus vulgaris, poulpe commun, et non « poulpe vulgaire » n’est pas mal élevé. Il ne m’a pas insulté quand je me suis approché, il m’a simplement toisé, du plafond où il se tenait, et d’où il pensait peut-être passer inaperçu. C’était compter sans l’œil affûté du lynx palmé. Ce poulpe lézardait sur un douillet tapis d’anémones encroûtantes (parazoanthus axinellae).

 

L’œil du poulpe 059-poulpe-camoufle.jpg

 Cliché pris le 9 mai 2009, sur le site du Chat (Cala Montjoi, Espagne)

 

Quand il ne se promène pas en extérieur, le poulpe se cache dans les anfractuosités de la roche, et ce n’est souvent qu’une petite partie de son anatomie qui apparaît aux yeux des curieux de passage.

Repost 0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 08:32

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

 Après le massacre des dauphins,

après le massacre des globicéphales,

après le massacre des requins

Enfin une bonne nouvelle !

  Le recensement des mérous en Corse, dans la réserve de Scandola, donne à nouveau la preuve de l’extrême nécessité de créer des zones protégées, véritables sanctuaires pour de nombreuses espèces (lire l'article).

 

Lors d’une plongée en limite de cette réserve de Scandola, en Corse, il m’a été permis d’observer de nombreux mérous, en pleine forme et peu farouches, curieux même.

 

Mérou brun (epinephelus marginatus )

177-25sept-P8-merou-brun.jpgCliché pris le 25 septembre 2009, sur le site de la Punta Muchillina (Galéria, Scandola)

(Aussi nommé mérou noir, mérou de Méditerranée, mérou brun de éditerranée, mérou des provençaux, serran géant, mérou sombre)

 

 Apparu d’on ne sait où, et sans doute en visite sur l'épave du Saint-Matthieu, ce mérou est resté un moment à quelques mètres de notre palanquée. Ce filou devait savoir que mon Niveau 3 n’était pas encore validé, et m’a entraîné à la limite de mes prérogatives. A - 25 mètres, j’ai dû abdiquer et le laisser filer vers d’autres aventures.

Cette plongée et cette rencontre, en particulier, resteront parmi les meilleurs souvenirs de ce séjour à Galéria.

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 17:31

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

 Depuis un moment, l’été a vraiment un air … d’été, ça commence à ressembler à quelque chose. Il était temps. Grand soleil, grosses chaleurs, avec une canicule annoncée pour ce week-end.

OH  YESSSSSS !

 

En Martinique, les grosses chaleurs, on connaît. On y connaît aussi l’anémone soleil, la bien- nommée.

 

               Anémone Soleil   (stychodactyla helianthus032-23nov-P01-anemone-soleil.jpg

       Cliché pris le 23 novembre 2010, sur le site du Mât, entre Saint-Pierre et Le Prêcheur.

 

Cette sortie sur Le Mât était notre première plongée du séjour. Le soleil qui faisait légèrement défaut à notre arrivée sur l’île, était bien présent sous la surface. Cette anémone, en se reproduisant, peut constituer, par endroits, de véritables tapis. Elle sert très souvent d'abri à certaines espèces de crevettes. Il y en a même une sur ce cliché, saurez-vous la repérer?

Mais attention, on ne touche surtout pas, cette anémone est la plus urticante des Caraïbes.

Repost 0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 20:48

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

  

En cette période propice à l’observation des étoiles filantes (même si je suis rentré bredouille hier soir), je tire du fin fond de mon disque dur, ce cliché martiniquais. Au lieu de l’univers infini, c’est vers les (petites) profondeurs sous-marines que je me tourne en ce vendredi.

Ces étoiles, plus lentes que filantes, ont égayé une rando palmée (le nom officiel, ou fédéral, du snorkeling ), sur les fonds des Anses d’Arlet.

 

         Etoiles coussins, ou coussins de mer (oreaster reticulatusvendredi-jour-du-poisson 4159

         Cliché réalisé le 3 décembre 2010, plage des Anses d’Arlet, Martinique.

 

Alors que la métropole subissait les assauts de l’hiver, les Caraïbes subissaient, de leur côté, l’enthousiasme de plongeurs, privés de leur bouteille. Depuis la plage des Anses d’Arlet, nous "randonnions palmés" jusque sur cette étendue sableuse, parsemée de verdure, où nous attendaient bien sagement, toute une tribu d’étoiles coussins, sur un fond d’environ six mètres : sept individus dénombrés sur quelques mètres carrés. Moi qui ne suis pas un grand apnéiste, j’ai puisé dans mes ressources pour obtenir quelques clichés sympas, dont celui-ci de deux individus d’environ 30-40 cm.
Repost 0
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 11:51

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)  

 

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de ma douce Naïade.

 Allez, tous en cœur : « Happy Birthday to YOU… »

En son honneur, ces deux énormes bougies, qui symbolisent chacune un certain nombre d’années, la décence m’empêchant d’en dire plus.

 

Grands Cérianthes (Cerianthus membranaceus)

290-grands-cerianthes--aux-pieds-enormes.jpg

 Photo prise le 2 novembre 2007, à Marseille, Ile de Jarre, la Grotte Mystérieuse

 

Ces deux Cérianthes, rencontrés dans une grotte, étaient gigantesques. Le plus grand avait un diamètre total d’environ 60 cm.

Cousins des anémones, ces grands polypes se confectionnent une membrane qui les protège, et dans laquelle ils peuvent se rétracter à la moindre alerte. Ici, les pieds sont désensablés, ce qui leur donne plus l’allure de torches que de bougies.

Repost 0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 12:40

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

 

La semaine dernière, je fêtais l’arrivée de l’été avec le chant de ma cigale… Bien vite dit ! S’en suivit un temps pourri par excellence, sur toute la France.

Désormais, l’été semble vouloir s’accrocher, après le déluge de mercredi … satanée dépression !

Très belle journée hier, ça se confirme aujourd’hui.

Alors, réchauffement climatique ou nouvelle période glaciaire … ou les deux !

 

Cette ETOILE DE MER GLACIAIRE (Marthasterias glacialis) aussi nommée astérie des glaces, astérie glaciaire, étoile épineuse, étoile glaciaire, marthastérias, très présente en Méditerranée, se rencontre également sur les côtes norvégiennes (d’où son nom). Sa répartition va de ce pays nordique (où l’été est sans doute déjà un vieux souvenir) jusque l’Afrique du Sud.

 

434--16sep-Lokva-Grande-etoile-glaciaire.jpg  Photo prise le 16 septembre 2005, en snorkeling, sur la plage de  Lokva Rogoznica, région de Split (Croatie).

 

Cette étoile mesurait plus de 40 cm, et était sans doute à la recherche d'oursins ou de mollusques pour l’apéritif. Ce vorace carnivore se trouve partout où il y a quelque chose à becqueter.

 

Voir sur VENDREDI, JOUR DU POISSON ! (2) , un autre cliché du même endroit,

Repost 0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 20:33

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

Grand retour du "Jour du Poisson", placé quelque temps en stand by, croisière BDE oblige.
C'est un autre grand retour que je fête aujourd'hui, celui de l'été, enfin ...
Depuis hier, les cigales se font à nouveau entendre.
 
Cette grande cigale, même si elle est silencieuse, symbolise ce retour tant attendu.  
 
         Grande Cigale de Mer (scyllarides latus)092-23sept-P5-2e-grande-cigale-rencontree.jpg           photo réalisée le 23 septembre 2009, sur I Porri, Galéria, Corse du Sud 
 
Elle, est silencieuse. Ce qui n'est pas mon cas ! 
Mon binôme Cri-Cri m'a entendu parler, m'exclamer plutôt, alors que je découvrais ce crustacé dans une petite faille. C'est la première fois que j'en voyais une de cette taille.
 
Repost 0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 12:00

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins)

 

La révolution ...

c'est fait !

 

Le volcan ...

c'est fait !

 

La grève ...

ce sera pour l'été !

 

  Demain, donc, nous nous envolons pour l'Egypte, et plus particulièrement Marsa Alam (via Hurghada), d'où nous prendrons le bateau pour une croisière d'une semaine, sur les sites des Iles Brothers, Daedalus Reef et Elphinston Reef.

C'est la Croisière BDE, ou Triangle d'Or...

 

Alors un gros BISOU à tous, et à bientôt ... 

 

VENDREDI, JOUR DU POISSON ! (3)

Un big SMACK, symbolisé par ce BENITIER GEANT (Tridacna Maxima)

 aux lèvres délicatement colorées d'un "rouge " à lèvres bleu.

(26 mars 2008, House Reef du Resort Al-Nabaa, Marsa Alam)

 

Ce bénitier a son environnement immédiat entièrement colonisé par des anémones disques, aux petits tentacules (discosoma rhodostoma, de l'ordre des corallimorphaires). Notre cher ami semble avoir du poil au menton.

Ce récif était par endroit totalement recouvert de ces organismes, qui servaient parfois de repas à une tortue.

Revoir l'article MARSA ALAM, Mars 2008 .

 

Même si cela ressemble à une référence à mon actu perso, pour le coup,  y a une double idée dans la présentation de ce cliché.

 

 Il va de soi qu'il n'y aura pas de "jour du poisson" vendredi prochain, puisque ce sera sans doute jour du dauphin, ou du requin, ou de la raie, ou ce que le hasard nous donnera l'occasion de rencontrer en Mer Rouge !



Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 20:04

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins...)

 

Et il est où, le poisson, hein ?

 

En plein milieu du cliché, un petit poisson cherche protection au sein d'une

MEDUSE OEUF AU PLAT, Cotylorhiza tuberculata.

(16 septembre 2005, en snorkeling, plage de Lokva Rogoznica, région de Split, en Croatie)

440--16sep-Lokva-meduse-oeuf-sur-le-plat.jpg

 

A l'époque, je rêvais de plongée, mais ne pratiquais que le snorkeling, déjà équipé d'un  APN. Egalement néophyte en bio, je me tenais à distance de cette méduse que je n'avais jamais vue. Et depuis lors, je n'en ai pas revu de cette taille (un bon ballon de basket, normal en Croatie !)

Il y en avait trois d'une taille équivalente, j'ai suivi leur ballet un bon moment. Celle-ci était accompagnée d'un banc de petits poissons, et m'offrait de jolis mouvements de son ombrelle.

Ma première impression au vu de ce cliché : un champignon atomique.

Repost 0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 08:12

C'EST VENDREDI, JOUR DU POISSON (et autres organismes marins...)

 

J'inaugure ici une petite rubrique hebdomadaire (que je tenterai de garder hebdomadaire). Rencontres magiques, face à face aquatiques ou anecdotes comiques, je présenterai mes clichés préférés, issus d'albums ou d'articles déjà parus, ou encore en veille dans mon disque dur.

 

A quelques jours de mon départ pour la Mer Rouge, c'est l'une de mes plus belles rencontres de mon précédent séjour en ce lieu : 

LA RAIE PASTENAGUE A POINTS BLEUS, taeniura lymna (dite aussi à tâches bleues, à pois bleus)

(25 mars 2008, Garden North ouest, Marsa Alam)

VENDREDI, JOUR DU POISSON !

L'un des joyaux chromatiques de la Mer Rouge (emprunté à F.Di Meglio, "Dans les sables de Marsa Shagra", Subaqua 236, mai 2011, page 44).

Le hasard a voulu que je lise cet article ces jours-ci : "Si les poissons nagent, la raie vole. Ses belles couleurs la signalent facilement sur le sable, mais parfois elle s'ensable quasi totalement et seuls ses deux globes oculaires émergent. Quel spectacle que celui de voir un spécimen à la recherche d'une proie, cherchant à débusquer une prise puis à la broyer avec les dents pavées de sa bouche ventrale. Mais attention au poignard érectile du ou  des dards barbelés de sa longue queue. Un animal tout en grâce. J'adore."

 

J'adhère totalement ...

 

Retrouvez la bête dans la vidéo de l'article MARSA ALAM, Mars 2008

 

 

Repost 0

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...