Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 16:25

 

(Bienvenu en ce lieu de perdition, aux nombreuses allusions au sexe, à la bouffe, à la chasse, aux alliances et tromperies, aux  comportements les plus singuliers, aux attitudes les plus marginales. Cette rubrique va parcourir le monde sous-marin à la recherche des bizarreries et autres étrangetés de la nature. « Vous avez dit bizarre ! ») 

 

   J'ai toujours été un fana de mythologies, notamment grecque et romaine ; alors quand j'entends parler de gorgonocéphale ou  "tête de gorgone", je monte au créneau. Dans les eigthies, une période que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, j'ai vu "Le choc des Titans", film anglais sorti en 1981, puis lu le livre adapté du film, et ce fut un CHOC, et je ne parle pas des kitschissimes effets spéciaux, ou de la coiffure du héros. Le rapport avec le gorgonocéphale, me direz-vous ?

 

L'allure générale d'un gorgonocéphale fait penser à la chevelure de Méduse, je m'explique : et là, je ne me fatigue pas trop, parce que je vous livre un texte entièrement copié-collé du site Doris (comment raconter la même histoire sans paraphraser ?)

"Les deux divinités marines Phorkys et Céto (elle-même à l’origine du nom de Cétacés) eurent trois filles : les sœurs Gorgones nommées Sthéno, Euryale - immortelles- et Méduse (la seule mortelle des trois). Méduse avait le pouvoir de pétrifier ceux qui croisaient son regard. Méduse qui possédait une chevelure magnifique séduisit Poséidon, ce qui irrita Athéna, celle-ci se vengea en transformant ses cheveux en serpents. L’allure générale d’un gorgonocéphale fait penser à une chevelure de serpents d’où son nom : « tête de Gorgone ». La suite compliquée des aventures de la Gorgone Méduse et de sa famille concerne les Cnidaires…."

 

   Pour ce qui ont vu le dernier "Choc des Titans", le remake, sorti en 2010, la Gorgone Méduse est l'un des personnages de l'intrigue, puisque c'est avec sa tête que Persée vient à bout du Kraken. Accessoirement aussi, c'est le sang de Méduse, qui est à l'origine du corail rouge, toujours selon la légende...

 

articles 0008

articles-0007.JPG

                                                        masques en terre cuite, visage de Méduse, Sicile

 

   Pour un animal que l'on trouve surtout au-delà de 40 m, nous avons eu un sacré coup de bol, en ce dimanche de mai 2010, lors d'un stage-bio niveau 2, à Cala Montjoi (nord-ouest de l'Espagne). Sur le site de "Cova del Pelligrini", alors que nous longions la falaise à  la recherche du tombant, c'est sur la crête de celui-ci que mon regard  fut attiré par un amas, agglutiné  autour des branches d'une gorgone rouge (encore une référence mythologique). J'ai tout de suite reconnu le gorgonocéphale, uniquement vu en photo jusqu'à ce jour, et alertais, tout surexcité que j'étais, binômes Lolo et Daniel. Et je m'assurais que j'étais bien à la profondeur où démarre le tombant, soit à -31 mètres.

Nous avons tourné autour quelques minutes, avant d'attaquer le tombant proprement dit. Nous avons été la seule palanquée à voir Astrospartus mediterraneus ... trop forts, les gars ! L'être planctonophage ne déployant ses bras que la nuit, en quête de particules nourricières, nous ne pouvions décemment pas attendre le coucher du soleil.

Il m'a ensuite été donné d'en revoir sur Marseille, sur l'Impérial du Milieu et le Tombant du Planier, puis sur l'Elevine, et tout dernièrement sur les structures du Donator, lors d'une furtive plongée.

 

Par contre, en Martinique,  pas une plongée sans rencontrer le cousin caraïbe, Astrophyton muricatum, puisqu'il est visible entre 6 et 30 mètres de profondeur. C'est lors de la plongée de nuit, sur une petite épave, que nous avons eu la chance d'en voir quelques-uns  presque totalement déployés. Magnifique spectacle !

 

Quant à la Mer Rouge, elle possède aussi son spécimen, Astroboa Nuda. Bien calé dans sa cachette le jour (je pus en voir un enfoncé dans les structures métalliques de la mitrailleuse sur l'épave du Thistlegorm), et déployant ses bras la nuit tombée, il a lui aussi sa forme régionale, moins massive par rapport à l'espèce méditerranéenne.

 

Le Gorgonocéphale est une espèce apparentée aux étoiles de mer, et autres échinodermes. De la classe des Ophiuridéss, il appartient à la famille des gorgonocéphalidés, qui regroupe tous les gorgonocéphales de la création.

 

-- Gorgonocéphale (astrospartus mediterraneus)

    Cova del Pellegrini, Cala Monjoi, Rosas 075-gorgonocephale-enroule-autour-d-une-gorgone-rouge--30.jpg

 

   Tombant de l'Elevine, Côte Bleue005-jeune gorgonocéphale

 

   Impérial du Milieu, Riou, Marseille

0848-gorgonocephale--vue-d-en-dessous.JPG

 


   Tombant du Planier, Marseille

1040-gorgonocephale.JPG1041-gorgonocephale.JPG

-- astrophyton ou gorgonocéphale géant (astrophyton muricatum)

    de jour, enroulé autour des branches de gorgones - les Sources Chaudes, Saint Pierre   673-gorgonocephale.jpg

   

    de jour, blotti au creux d'une éponge barrique - les Jardins du Prêcheur, Saint Pierre

368-astrophyton-geant-au-fond-d-une-eponge.jpg

 
   de nuit, retractés ou déployés - épave de l'Amélie, Saint Pierre 

605-gorgonocephale-et-poisson-trompette-sur-gorgone-arbore.jpg

 

-- gorgonocéphale de Mer Rouge (astroboa nuda)

    de nuit, sur la roche - Elphinstone Reef, Egypte

0422-gorgonocephale.jpg

0407-bras-de-gorgonocephale.JPG

 

sources : http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=274

             http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choc_des_Titans_(film,_1981)

 


LIBEREZ LE KRAKEN QUI EST EN VOUS !

 

    

http://www.youtube.com/watch?v=nUUYAxQAD5Y

 

 

Les dernières Minutes :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

A Vos Masques, Prets, Palmez !

  • : BLOC18, EAU-DELA DU MIROIR
  • BLOC18,       EAU-DELA DU MIROIR
  • : SPOT de partage de photos, de vidéos, d'actu, d'idées, de bons plans...
  • Contact

Bloc Dixhuit sur Facebook

Recherche

Accés photos

Je ne suis ni spécialiste ni "photographe", je fais des photos pour le plaisir.

Cependant, mes photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter.

Seule la copie pour votre usage personnel, privé et non-lucratif, est autorisée. 

Liens divers

le blog de Siratus 

le blog de Pascal

le site de Fred

le groupe FB "Plongée sur épaves/Wreck Diving"

le site de Sea Shepherd

un site bio marseillais

le blog d'une grande voyageuse

un site bio : Sous les mers

un site de voyages-plongées

 

 

Récentes Div'agations

  • Meeting the Great White Shark
    Après visionnage des plus de 300 séquences rapportées de Guadalupe - et en passant je remercie de nouveau l'ami Marc de m'avoir prêté sa mini caméra pour l'occasion - voici donc (enfin) ma modeste contribution aux (très) nombreuses vidéos sur le Grand...
  • Un Ange passe …
    Il est un endroit au monde où l’on peut croiser la route de trois espèces différentes de raies et deux espèces de requins, lors de la même plongée, et à moins de 20 mètres de profondeur. Lanzarote, l’Ile aux 300 volcans, permet ce genre d’immersion. Ici,...
  • FLASH-BACK : Moray Patchwork
    Dix ans de photo sous la surface. Dix ans qu'un appareil photo m'accompagne dans mes immersions, qu'il est mon inséparable compagnon de plongée. De temps à autre, je badigeonnerai cet espace de quelques modestes clichés. Chacun réveillant en moi un souvenir,...
  • Plongée dans les gorgones
    Failles, crevasses, voûtes et cavités diverses ... Tel était le paysage proposé ce jeudi, par Plongée Passion Carry. Sur la Côte Bleue, face à Marseille, l'Arche de Moulon, réserve bien des surprises à qui sait simplement ouvrir les yeux : langoustes...
  • PLONGER … simplement !
    Retrouver le goût des plongées sans prétention. Basiques, classiques, tranquilles. A nouveau prendre le temps d’observer les brins de corail rouge ou les massifs de gorgones (même sans gorgonocéphale emberlificoté !) Simplement se contenter de croiser...
  • Wreck Diving : Le Liban, septembre 2016
    Cela faisait un petit moment que je souhaitais replonger sur le Liban. La faute à un plongeur marseillais, que je nommerai KB (et qui se reconnaîtra), qui a fait tourner sur les réseaux sociaux une magnifique photo des lieux. Je voulais retrouver le point...
  • GORGO A GOGO !
    Ceux qui me suivent régulièrement connaissent mon amour immodéré pour Astrospartus. Après quasiment onze mois sans plonger, suite au séjour à Guadalupe pour le Grand Requin Blanc, et la longue digestion qui suivit, je retrempais hier mes palmes (et tout...
  • SAN DIEGO, tourné vers la mer
    Située à l'extrême sud-ouest des Etats-Unis, la ville de San Diego est limitée au sud par la frontière mexicaine et au nord par la mégalopole des Anges, Los Angeles. A l'est, collines puis désert ... San Diego semble définitivement tournée vers la mer. Ci-dessous...
  • GUADALUPE
    (info : n'hésitez pas à suivre les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos) Il est un lieu où il est possible de plonger 45 minutes à 10 mètres, puis d’effectuer un palier de 126 minutes ! Grand requin blanc Great white shark Tubarão...
  • Combo Guadalupe-San Benito : kelp et otaries, épisode 3
    San Martin : la forêt rescapée (n'hésitez pas à cliquer sur les liens proposés, vous découvrirez plein de nouvelles photos Après cinq journées sur l’île de Guadalupe et moultes heures passées à observer les Grands Blancs (séjour qui fera l’objet d’un...